Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sécurité alimentaire, le PM Beugré Mambé remet 200 tonnes de kits maraichers aux Districts de Sassandra-Marahoué, Yamoussoukro et au Gôh
 

Côte d'Ivoire : Sécurité alimentaire, le PM Beugré Mambé remet 200 tonnes de kits maraichers aux Districts de Sassandra-Marahoué, Yamoussoukro et au Gôh

 
 
 
 4030 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 décembre 2023 - 04:15

Mambé et Adjoumani jeudi à Bounafla



Robert Beugré Mambé, Premier ministre, ministre des Sports et du cadre de vie, chef du gouvernement, a procédé ce jeudi 21 décembre à Bounafla, localité située dans le département de Sinfra, au lancement officiel de la phase de distribution des kits maraîchers aux populations du District du Sassandra-Marahoué, du District de Yamoussoukro et de la Région du Gôh.


Aux femmes et aux jeunes principalement, Robert Beugré Mambé a demandé de saisir l'opportunité du Projet d'Appui au Développement du secteur Vivrier ( PADSV), afin non seulement de pouvoir se prendre en charge, mais aussi se lancer dans le processus de l'autosuffisance en vivriers, en vue de garantir la sécurité alimentaire à la Côte d'Ivoire. 


Le Premier ministre, ministre des Sports, n'a pas manqué l'occasion d'en appeler à la mobilisation de toutes les populations de cette région du pays, en vue de réserver un accueil des plus chaleureux à tous ceux qui fouleront le sol ivoirien, dans le cadre de la 34ᵉ édition de la CAN.


Cheville ouvrière de la mise en œuvre du PADSV, le ministère d’Etat, ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la production vivrière, dirigé par Kobenan Kouassi Adjoumani, a pour sa part, éclairé un peu plus la lanterne des populations sur cet important projet.


Le ministre d'État, Kobenan Kouassi Adjoumani, a avant toute chose, rendu un vibrant hommage au président de la République, Alassane Ouattara, tout en lui témoignant toute son admiration pour les valeurs fondamentales d’attachement constant à l’amélioration du bien-être des populations ivoiriennes. Il s'est en outre montré reconnaissant à l'endroit du Premier ministre Robert Beugré Mambé, qui a accepté de présider la cérémonie de lancement officiel dudit projet.


 

"Excellence monsieur le Premier Ministre, merci d’avoir accepté de prendre part, personnellement, à cette cérémonie hautement importante pour l’amorçage de l’accélération de la production vivrière dans notre pays. Nous n’en sommes pas surpris. En effet, monsieur le Premier Ministre, nous le savons tous, vous êtes l’une des éminentes personnalités de notre pays qui croyez fermement au potentiel de développement du secteur agricole", a-t-il déclaré. 


Le ministre d'État Adjoumani a par la suite, expliqué à l'assistance, les raisons de la mise en œuvre du PADSV

"Dernièrement, pour faire face aux effets des nombreuses crises auxquelles ont été confrontés les pays du monde entier, plusieurs initiatives ont été entreprises par le Gouvernement ivoirien, avec l’appui des partenaires au développement. Le secteur agricole n’est pas resté en marge de cette importante action de l’Etat de Côte d’Ivoire", a-t-il expliqué.


Il a profité de la tribune à lui offerte pour féliciter ses collègues ministres qui ont également effectué le déplacement, notamment le ministre Mamadou Touré, en charge de la jeunesse.


" En cette année dédiée à la jeunesse, nous voulons apporter notre contribution à votre noble mission, à travers la présente activité de distribution de kits maraîchers, par laquelle nous envisageons d’atteindre le maximum de jeunes et de les accompagner dans leur insertion dans le secteur agricole", a lancé le ministre d’Etat. 


Le Programme Spécial de production vivrière, selon lui, " vise à renforcer les appuis du Gouvernement aux acteurs du sous-secteur du vivrier et à accélérer le rythme de croissance de la production vivrière dans notre pays. En effet, les évènements récents tels que la COVID 19 et la guerre russo-ukrainienne nous ont montré qu’il est urgent d’agir pour notre souveraineté alimentaire, notamment en mettant à la disposition des ménages agricoles les moyens nécessaires pour un accroissement rapide de la production vivrière".  


 

 A en croire le ministre, il est financé principalement à travers le Projet d’Appui au Développement du Secteur Vivrier (PADSV) et le Programme de Production Alimentaire et le Programme de Production Alimentaire d’Urgence en Côte d’Ivoire (2PAU-CI). Il concerne le riz pour 88 475 ha et le manioc pour 70 000 ha et les intrants pour emblaver ces superficies ont déjà été acquis. 


" Aujourd’hui, nous lançons la phase de distribution des kits de maraîchers au niveau national. Cette distribution va se faire en deux étapes. D’abord, entre décembre et janvier, nous allons servir uniquement les sites de production pourvus de systèmes d’irrigation. A cet effet, 2 220 ha de sites entièrement irrigués ont été identifiés sur le territoire national. Ils ont été tous géoréférencés pour un suivi rapproché par les équipes de la Direction de l’Evaluation des Projets, de l’ANADER et des Projets en cours. Cette première étape vise à permettre une grande production de maraîchers au cours de la période où il ne pleut pratiquement pas. Cette production sera disponible en avril 2024. La deuxième étape de distribution des kits de maraîchers démarrera dès fin avril 2024, pour la saison de la production pluviale. Ainsi, avant fin 2024, tous les 5 000 ha prévus seront servis. Chers parents producteurs, Ce sont au total 200 tonnes de kits de production maraîchère. Ils sont composés de semences d’aubergine, de piment, de tomates et de gombos, ainsi que d’engrais, de fertilisants, d’insecticides et de fongicides. Ils permettront d’emblaver plus de 274 ha de sites de production sous maitrise totale de l’eau dans le District du Sassandra-Marahoué, le District de Yamoussoukro et la Région du Gôh. Nous mettons aussi à votre disposition 40 tricycles, soit un tricycle par site de production", a-t-il expliqué.


Le ministre d'État Adjoumani Kouassi a dit compter sur l'implication des populations pour pour le développement du secteur agricole, vu que l'enjeu est immense.  


Il a rappelé que le secteur agricole est un levier important pour la réduction de la pauvreté, surtout dans la mise en œuvre du PADSV qui permettra de réduire de façon drastique les importations des produits de première nécessité, notamment le riz afin de renforcer la souveraineté alimentaire et améliorer la sécurité alimentaire des populations. Ce projet, selon le ministre Adjoumani, va également résoudre le problème du chômage des jeunes et des femmes par la création d’emplois agricoles durables.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sécurité alimentaire, le PM Beugré Mambé remet 200 tonnes de kits maraichers aux Districts de Sassandra-Marahoué, Yamoussoukro et au Gôh
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter