Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: ONG et autorités se mobilisent pour traquer un présumé prédateur sexuel accusé de sévir depuis plusieurs années
 

Cameroun: ONG et autorités se mobilisent pour traquer un présumé prédateur sexuel accusé de sévir depuis plusieurs années

 
 
 
 5451 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 janvier 2024 - 08:44

Hervé Bobda


Au Cameroun, l'on assiste à un véritable séisme depuis samedi.


Un lanceur d'alerte a révélé l'identité d'un présumé prédateur sexuel qui cible les jeunes de deux sexes.


Selon le lanceur d'alerte, le présumé prédateur sexuel sévit depuis plusieurs années à Douala et Yaoundé.


S'agissant du mode opératoire, le dénonciateur révèle que le présumé prédateur sexuel, aborde ses victimes dans des restaurants ou alors les suit dans la rue, à bord de son véhicule.


"Il les kidnappe. Il brutalise toutes celles qui résistent et les menace avec son arme de jour comme de nuit parfois sous le regard des passants", précise-t-il.


Pour sa besogne, il est accompagné des gros bras dont certains sont présentés comme des gendarmes ou des militaires de l'armée Camerounaise, apprend-on.


Le présumé prédateur sexuel est présenté comme le fils héritier d'un riche homme d'affaires Camerounais. 


 

"Il a des ramifications et des puissants soutiens haut placés au sein de l'armée et de l'administration Camerounaise et tout le monde se met à plat devant lui", commente un internaute.


Viols, agressions, harcèlement, enlèvement, séquestration, coups et blessures, tentative de meurtre, Bopda Hervé va-t-il échapper à des enquêtes ?


Témoignages accablants


Une centaine de témoignages anonymes de jeunes filles et garçons qui font froid dans le dos accablent le présumé prédateur sexuel dont la photo a largement été partagée sur les réseaux sociaux Camerounais tout le weekend.


Selon ces témoignages, Hervé Bobda fait partie d'un puissant et vaste réseau de présumés prédateurs sexuels qui ont des hommes. Ces derniers fournissent des victimes parmi lesquels des mineurs.


La députée Nourane affirme avoir reçu le 19 janvier deux jeunes filles en larmes. Celles-ci lui ont dit avoir été menacées avec une arme à feu par ce qu'elles auraient refusé les avances d'un Monsieur ayant garé son véhicule devant elles et ayant demandé leur numéro de téléphone.


 

Les autorités auraient été saisies, mais Hervé Bobda dont le domicile est connu, est encore en liberté.


Depuis ce lundi matin, des ONG tentent de faire pression et appellent à son arrestation.


Un collectif d'avocats s'est mobilisé pour cette affaire qui secoue le pays depuis 48 heures.


Il invite les victimes à porter plainte.



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: ONG et autorités se mobilisent pour traquer un présumé prédateur sexuel accusé de sévir depuis plusieurs années
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter