Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Plus de 500 fonctionnaires en situation irrégulière ou recevant des rémunérations fictives recensés
 

Burkina Faso : Plus de 500 fonctionnaires en situation irrégulière ou recevant des rémunérations fictives recensés

 
 
 
 3743 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 janvier 2024 - 07:15

Le ministre Aboubacar Nacanabo (ph)



Plus de 500 agents, particulièrement ceux de l’agence nationale des soins de santé primaire sont en situation irrégulière ou perçoivent des rémunérations indument, selon le gouvernement du Burkina Faso. 


Lors de l'hebdomadaire conseil des ministres, le ministre en charge de l'économie a fait état de l’opération de contrôle de services faits, de présences et des éléments de rémunération des agents de l’Etat particulièrement ceux de l’Agence nationale des soins de santé primaire.


Il en ressort que plus de 500 agents sont en situation irrégulière ou perçoivent des rémunérations fictives ou encore font l’objet de double mandatement.


 

« Le Conseil a donné des orientations claires pour que toutes les irrégularités relevées soient corrigées et que toutes les personnes qui ont été impliquées de façon directe ou indirecte dans ces irrégularités puissent être sanctionnées », a conclu le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective Aboubacar Nacanabo


Par ailleurs, «le Conseil a marqué son accord pour le recrutement de 4 534 agents, au titre des concours professionnels, pour la session 2024», precise le compte rendu du conseil des ministres. 


Ces recrutements visent à répondre au droit à la promotion pour tout agent public remplissant les conditions définies par les textes en vigueur.


Ils visent également à combler l’insuffisance ou l’absence de ressources humaines nécessaires pour l’accomplissement des missions de l’administration publique. 


Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective, le Conseil a également examiné un dossier portant guide de maturation des projets. 


 

Selon le ministre en charge des finances Aboubakar Nacanabo, le guide en vigueur date de 2018 et une étude a montré qu’il présente quelques limites et ne répond pas aux priorités du moment. La nouvelle version prend donc en compte les limites et y apporte des améliorations.


L’innovation majeure est l’examen en Conseil des ministres de la fiche projet dès son élaboration dans l'optique de donner des orientations par rapport aux priorités du moment.


«Il est important de noter que les projets et programmes sont réalisés en lien avec le Plan d’actions pour la stabilisation et le développement qui constitue le référentiel en matière de développement », a expliqué le ministre Nacanabo.

 

Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Plus de 500 fonctionnaires en situation irrégulière ou recevant des rémunérations fictives recensés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter