Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Violences survenues après la défaite des éléphants contre les Equato-Guinéens, le Conseil des Droits de l'Homme condamne et appelle à la retenue
 

Côte d'Ivoire : Violences survenues après la défaite des éléphants contre les Equato-Guinéens, le Conseil des Droits de l'Homme condamne et appelle à la retenue

 
 
 
 4659 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 janvier 2024 - 09:56

Un bus caillassé lundi à Abidjan (Ph) 


Le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) exprime sa vive préoccupation face aux actes de violence, de dégradation et d’atteinte à l’intégrité physique de personnes, perpétrés en marge de certains matchs de la coupe d’Afrique des Nations 2023.


Dans un communiqué consulté par KOACI ce vendredi 26 janvier 2024, le CNDH dit avoir observé dans la soirée du lundi 22 janvier 2024, que suite à la défaite de l’équipe nationale ivoirienne face à celle de la Guinée Équatoriale (4-0) au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, des saccages des autobus de la Sotra et autres dégradations sur des biens publics et privés ont été commis par des individus dans certaines communes du district d’Abidjan


Ce même jour, aux environs de 19 h 30, des violences ont été exercées sur la personne de dame Lath Tuo Amélie, 70 ans, dans le village d’Akradjo, à Dabou, accusée au même titre que quatre autres femmes de sorcellerie par la clameur publique, et d’être mystiquement à la base de la défaite de l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire. 


Ces allégations ont conduit à des pillages de propriétés, dont celle du député suppléant de Dabou Sié Raoul et un apatam servant de lieu de commerce à ces dames.


Le mardi 23 janvier, des dégradations de biens publics (autobus SOTRA), des échauffourées entre supporteurs dans un maquis ayant entraîné des destructions de biens privés à Yamoussoukro et des jets de projectiles contre les joueurs Camerounais à Bouaké, ont été constatés.


 

Le Conseil National des Droits de l’Homme condamne fermement toute forme de violence et de discrimination, notamment ces atteintes à l’intégrité physique des personnes visées, ces accusations sans fondement à leur encontre, et ces actes d’incivisme.


La présidente Namizata Sangaré appelle à la plus grande retenue, au respect des droits fondamentaux de chaque individu et au civisme des populations, pour préserver l’hospitalité de cette compétition africaine et de notre pays.


En les félicitant pour leur prompte réaction face à ces évènements, le Conseil exhorte les autorités compétentes à plus de vigilance, à renforcer le dispositif sécuritaire dans toutes les villes du pays et à prendre des mesures appropriées pour rendre justice aux victimes des violences commises. 


« Le CNDH demeure engagé dans la protection des droits de l'homme et continuera de surveiller étroitement la situation pour garantir la justice et la sécurité des personnes concernées », a-t-elle conclu.


 

Les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 débutent ce samedi 27 janvier 2024 avec les oppositions Nigeria-Cameroun au stade Félix Houphouët Boigny et Angola-Namibie au stade de la Paix de Bouaké.


Le pays hôte, la Côte d’Ivoire, entre en lice lundi prochain contre le Sénégal au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro



Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Violences survenues après la défaite des éléphants contre les Equato-Guinéens, le Conseil des Droits de l'Homme condamne et appelle à la retenue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter