Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Fin de l'« Accord d'Alger »,  Bamako crée son propre organe de dialogue pour la paix
 

Mali : Fin de l'« Accord d'Alger », Bamako crée son propre organe de dialogue pour la paix

 
 
 
 2499 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 janvier 2024 - 10:19

Assimi Goita


Après la mort de l'accord d'Alger, les autorités de transition ont opté pour la création d'un organe purement national de dialogue pour la paix.


L'organe crée est le Comité de Pilotage du Dialogue inter-maliens pour la paix et la réconciliation nationale chargé de la préparation et l'organisation de ce dialogue, indique le décret signé par le chef de l'Etat malien, le colonel Assimi Goïta. 


Il sera composé d'un président, d'un vice-président ; d'un rapporteur général ; d'un rapporteur général adjoint et des membres.


 

Selon le décret, le président du comité aura pour mission de diriger, coordonner et contrôler les activités du Comité et rendre compte au président de la Transition. 


A cet effet, il élabore les termes de référence du Dialogue et les soumet à la validation d'un atelier national qu'il organise. Il assure la programmation, la coordination et la supervision des différentes activités du Dialogue à l'intérieur et à l'extérieur du territoire national, conçoit et veille à la mise en œuvre du plan de communication et élabore le rapport final du Dialogue et le rapport d'exécution de sa mission.


"Désormais, il y a plus de négociations en dehors de Bamako. On ne va plus (...) dans un pays étranger parler de nos problèmes", a déclaré vendredi Choguel Kokalla Maïga, chef du gouvernement.


Bamako a acté jeudi dernier la fin d'un accord de paix signé à Alger en 2015 entre le gouvernement malien et les rebelles Touaregs, censé ramener la paix dans le nord du Mali.


Depuis leur arrivée au pouvoir, les colonels ont rompu l'alliance avec la France et ses alliés européens, se tournant militairement et politiquement vers d'autres partenaires. Bamako a également poussé vers la sortie la mission de l'ONU (MINUSMA).


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Fin de l'« Accord d'Alger », Bamako crée son propre organe de dialogue pour la paix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter