Rwanda Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Rwanda-RDC : En froid avec Kinshasa, Kigali réclame des «comptes» à Washington après sa prise de position
 

Rwanda-RDC : En froid avec Kinshasa, Kigali réclame des «comptes» à Washington après sa prise de position

 
 
 
 5080 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 février 2024 - 13:16

Paul Kagamé


La réaction de Kigali ne s'est pas fait attendre après la prise de position des États-Unis dans le cadre du conflit qui sévit dans l'est de la République démocratique du Congo, 


À travers un communiqué relayé en boucle par les médias congolais, Washington a sans détour pointé le Rwanda, l'accusant de soutenir le groupe rebelle Mouvement du 23 mars (M23), actif dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), en envoyant des soldats et des missiles sol-air dans ce pays, violant ainsi son intégrité territoriale.


Le Département d’État américain a condamné « le soutien du Rwanda au groupe armé M23.


Washington exige que le Rwanda retire immédiatement « ses missiles sol-air, qui menacent la vie des civils, les missions de maintien de la paix de l’ONU et d’autres forces régionales, les acteurs humanitaires et les vols commerciaux ». 


 

Les USA ont également exhorté Kinshasa à cesser de coopérer avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un "groupe armé qualifié de 'force négative' par les organismes régionaux et le gouvernement de la RDC".


Une prise de position qui a fait réagir Kigali qui accuse "le pays de l'oncle Sam" de faire de la "realpolitik".


Selon le ministère rwandais des Affaires étrangères, qui a publié un communiqué dimanche, cette prise de position médiatique « offre une vision profondément biaisée de la réalité, en contradiction flagrante avec l'esprit du processus de renforcement de la confiance initié par la Directrice du Renseignement National américain en novembre 2023, créant un cadre constructif pour une désescalade de la situation ».


Les autorités rwandaises demandent des éclaircissements Washington qui a qualifié les FDLR basés au Congo de simple "groupe armé" désigné comme une force négative par les organismes régionaux.


Le Rwanda considère les FDLR comme un groupe terroriste dont les éléments sont accusés d'avoir perpétré le génocide de 1994 contre le groupe ethnique des Tutsis.


 

En 2001, les États-Unis ont ajouté les FDLR à leur liste d'exclusion des terroristes après que le groupe eut assassiné et parfois violé huit touristes occidentaux à Bwindi, en Ouganda, dont deux Américains, rappelle diplomatie rwandaise.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Rwanda-RDC : En froid avec Kinshasa, Kigali réclame des «comptes» à Washington après sa prise de position
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter