Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Préservation, réhabilitation et extension des forêts ivoiriennes, Laurent Tchagba en quête d'un financement de 616 milliards au SIA à Paris
 

Côte d'Ivoire : Préservation, réhabilitation et extension des forêts ivoiriennes, Laurent Tchagba en quête d'un financement de 616 milliards au SIA à Paris

 
 
 
 2377 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 27 février 2024 - 12:22


Présent en ce moment à Paris en France, à l'occasion du 60e Salon International de l'Agriculture (SIA), Laurent Tchagba le ministre ivoirien des Eaux et Forêts se fait le chantre de la promotion de l'agroforesterie auprès des acteurs du monde agricole. 


Lors d’une visite de stands lundi 26 février 2024, il a encouragé les acteurs du monde agricole à s’approprier l'agroforesterie pour la restauration du couvert forestier Ivoirien.


Au Pavillon 5.1 du Parc des expositions de la porte de Versailles et tous les stands visités, le ministre des Eaux et Forêts a expliqué aux agriculteurs, l’importance de l’agroforesterie dans la dynamique de la reconstitution des forêts ivoiriennes.


Il a également enseigné aux publics et aux visiteurs que l'agroforesterie est une technique culturale qui permet d'associer de façon raisonnée sur le même espace des arbres forestiers et des productions agricoles. 

« L’agroforesterie est une des solutions pour reconstituer le couvert forestier », a-t-il développé.


Pour Laurent Tchagba, cette stratégie permet de résoudre trois problèmes à savoir les crises sociales causées par la relocalisation des populations infiltrées dans les forêts classées, favoriser la restauration du couvert forestier à travers le reboisement, la protection des forêts existantes et conférer la légalité aux productions agricoles issues des plantations des forêts classées et du domaine rural.


Le ministre a relevé que les différentes actions déjà engagées sur le terrain en Côte d’Ivoire ont permis de baisser le taux de déforestation proposant la promotion de la cacaoculture durable à travers le découplage agriculture et déforestation.


 

La déforestation est passée de 47.000 hectares en 2019 à 26.000 en 2021. Il a relevé que l’initiative est parfaitement alignée sur la politique forestière nationale et contribue grandement à sa mise en œuvre sollicitant la forte implication du secteur privé dans sa mise en œuvre.


Le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a également eu plusieurs rencontres lundi 26 février 2024 avec des partenaires techniques et financiers pour soutenir la mise en œuvre de la politique forestière (forêts et ressources en eau) en Côte d’Ivoire.


Il entend durant toute la durée du SIA galvaniser les bailleurs de fonds en vue de mobiliser 616 milliards F CFA pour financer la mise œuvre de la politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts et 310 Fcfa milliards pour la valorisation des produits forestiers.


Outre les audiences, le ministre Laurent Tchagba a présidé une mini conférence organisée par le port autonome d'Abidjan sur le port de pêche. Au cours de cette présentation, il a rappelé l'importance de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) pour garantir une pêche de qualité en Côte d'Ivoire. 


La participation de la Côte d’Ivoire au SIA 2024, sera marquée par la journée ivoirienne prévue le vendredi 1er mars 2024 qui se concentrera sur les enjeux actuels de la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire dans le pays d’où le thème « Développement des productions vivrières et souveraineté alimentaire : Défis et perspectives ».


 

Laurent Tchagba saisira cette tribune pour présenter l’ambitieux plan de restauration du couvert forestier ivoirien du président de la République et la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).

Avant le SIA, le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba a signé au nom de la République de Côte d’Ivoire avec l’Union Européenne (UE), lundi 19 février 2024 à Bruxelles en Belgique, l’Accord de partenariat volontaire sur l’application des règlementations forestières, la gouvernance et le commerce du bois et produits dérivés (APV-FLEGT).

Il a également effectué une visite au port d’Anvers, en Belgique, mardi 20 février 2024, dans le cadre de la mise en œuvre de l’APV-FLEGT pour s’imprégner du circuit du bois.

 A l’Orléans en France, il a eu une séance de travail ponctuée de visites de terrain jeudi 22 et vendredi 23 février 2024 à l’Agence de l’eau Loire Bretagne pour s’inspirer du modèle français en matière de Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE).


Wassimagnon 




 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Préservation, réhabilitation et extension des forêts ivoiriennes, Laurent Tchagba en quête d'un financement de 616 milliards au SIA à Paris
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter