Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Présidentielle 2024, le gouvernement promet la passation du pouvoir qu'importe le vainqueur
 

Ghana : Présidentielle 2024, le gouvernement promet la passation du pouvoir qu'importe le vainqueur

 
 
 
 2414 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 mai 2024 - 14:16

Le Président Nana Akufo-Addo (ph)


Le ministre ghanéen de l'Intérieur, Henry Quartey, a déclaré que le gouvernement dirigé par le Nouveau Parti Patriotique (NPP) a démenti les affirmations selon lesquelles le gouvernement ne renoncera pas au pouvoir et a promis que le parti est prêt à céder le pouvoir de manière pacifique à celui qui remportera l'élection présidentielle de décembre 2024.


Pour l’engament que prend le parti NPP au pouvoir, le ministre-député Quartey a déclaré le mercredi 15 mai 2024 aux journalistes à Accra que « Le Président m'a donné un ordre de marche, et l'ordre est de garantir que les élections de cette année, avant, pendant et après, se déroulent dans le calme, et que, par la grâce de Dieu, je le ferai ».


L’engagement pris par le pouvoir intervient comme une réponse aux inquiétudes du principal parti de l’opposition, le Congrès National Démocratique (NDC), selon lesquelles le NPP n'est pas prêt à céder le pouvoir.


 

En réaction, le ministre de l'Intérieur a noté que quel que soit le résultat des élections, le NPP reste déterminé à faire respecter les normes démocratiques et à faciliter un transfert pacifique du pouvoir. Avec l’espoir que le NPP gagne la prochaine présidentielle, le membre du gouvernement a estimé qu’eu égard aux réalisations faites par le NPP durant sa gouvernance, le peuple en tiendra compte pour le retenir aux affaires.


Pour tout et dans le but d’assurer ses compatriotes sur l’issue de la prochaine présidentielle, le ministre Quartey a mis au point que si les électeurs « décident de confier leur mandat à quelqu’un, nous passerons le relais pacifiquement et partirons, et reviendrons … » s’il plait à Dieu.


Le ministre de l'Intérieur a toutefois prévenu que les personnes qui incitent à la violence avant, pendant ou après les élections générales de 2024 seront punies quelle que soit leur affiliation politique.


Rappelons qu’à l’origine des inquiétudes formulées par le NDC, le Président Nana Akufo-Addo a récemment déclaré devant des partisans de son parti à Accra qu’après avoir battu le candidat John Mahama à deux reprises aux élections présidentielles (2016 et 2020), il ne peut lui remettre le pouvoir car il détruira tous les acquis.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Présidentielle 2024, le gouvernement promet la passation du pouvoir qu'importe le vainqueur
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter