Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée : L'ANAD monte au créneau et appelle le CNRD à rendre le pouvoir avant fin 2024
 

Guinée : L'ANAD monte au créneau et appelle le CNRD à rendre le pouvoir avant fin 2024

 
 
 
 2319 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 mai 2024 - 21:14

Mamadi Doumbouya , Président de la transition




Une coalition de l'opposition a réclamé samedi à la junte militaire de rendre le pouvoir aux civils d'ici la fin 2024, a-t-on appris .


 

L'Alliance nationale pour l'alternance et la démocratie (Anad) dirigée par Cellou Dalein Diallo, a demandé samedi au Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) , d'organiser des élections en vue de rendre le pouvoir aux civils d'ici la fin 202


Dans un communiqué rendu public, ce samedi, 18 mai 2024 à Conakry, cette coalition de partis et d'organisations l'invite à prendre toutes les dispositions pour le strict respect de l’engagement d’organiser en 2024 toutes les élections devant conduire au retour à l’ordre constitutionnel.


 « C’est avec une profonde consternation que l’ANAD a suivi la conférence de presse du Premier Ministre tenue le 10 Mai 2024 sur la situation sociopolitique de notre pays. À cette occasion, le Chef du Gouvernement a, de nouveau, confirmé la volonté du pouvoir de reporter aux calendes grecques le retour à l’ordre constitutionnel préalablement fixé au 31 Décembre 2024. Pour justifier ce report, toutes sortes d’arguments, aussi légères les uns que les autres, ont été avancés. Mais nul n’est dupe », indique ce communiqué


Et d'ajouter : « le CNRD a montré au lendemain de sa prise du pouvoir, son manque de volonté d’aller vers l’ordre constitutionnel.


La coalition prévient que le report du retour à l’ordre constitutionnel aura pour conséquence la perte de toute légitimité à la junte de diriger la transition et exposera notre pays à des risques majeurs".


En Mars dernier , le Premier ministre Amadou Oury Bah avait reconnu que l'engagement des militaires au pouvoir depuis 2021, sous la pression internationale, de céder leur place à des civils avant la fin de l'année 2024 ne pourrait pas être tenu, et qu'ils devraient rester à la tête du pays au moins jusqu'en 2025.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Guinée : L'ANAD monte au créneau et appelle le CNRD à rendre le pouvoir avant fin 2024
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter