Nigeria Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Dangote dévoile des tentatives de la mafia pétrolière contre son projet de raffinerie
 

Nigeria : Dangote dévoile des tentatives de la mafia pétrolière contre son projet de raffinerie

 
 
 
 4924 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 15 juin 2024 - 11:36

Alhaji Aliko Dangote (ph)


Le président du groupe Dangote, Alhaji Aliko Dangote, a dévoilé les nombreux défis qu’il a dû surmonter pour mener à bien le projet de raffinerie de pétrole Dangote d'une valeur de 19 milliards de dollars au Nigeria.


Dangote a fait cette révélation le 12 juin 2024 lors des réunions annuelles d'Afreximbank et du Forum AfriCaribbean sur le commerce et l'investissement à Nassau, aux Bahamas et a comparé les cartels du pétrole, déterminés à maintenir leur emprise sur l’industrie, à une mafia plus forte que la mafia de la drogue.


Dans son intervention, l’homme d’affaires nigérian a fait savoir que les organisations criminelles locales et internationales du secteur pétrolier avaient tenté à plusieurs reprises de saboter le projet. Il a souligné l’opposition farouche de ce qu’il décrit comme la « mafia pétrolière », des organisations criminelles locales et internationales cherchant à maintenir leur contrôle sur le marché de l’énergie.


Face à ces tentatives répétées de sabotage, Dangote a fait preuve d’une résilience remarquable. Il a décrit les différentes stratégies déployées à son encontre pour l’empêcher de poursuivre ses activités, notamment pendant la période du COVID-19, lorsque certaines banques internationales auraient tenté de le pousser à faire défaut sur ses prêts.


 

Pour s’être prémuni contre des défis dans le secteur pétrolier, Dangote a déclaré qu’il savait avant de se lancer dans le projet qu’il y aura des difficultés en cours de route, Concernant les embuches, il a révélé qu’ils ont tenté par toutes les voies de le dissuader « Mais je suis une personne qui s’est battue toute ma vie. Vous savez, donc je pense que combattre fait partie de ma vie ».


Malgré ces obstacles, Dangote a réussi à rembourser une partie substantielle du prêt contracté pour la raffinerie, qui s'élève à 2,4 milliards de dollars sur un total de 5,5 milliards. Cet acte montre sa capacité à gérer efficacement ses finances et à maintenir la viabilité de ses projets malgré les pressions extérieures.


A la lumière de ces entraves, Dangote a affirmé que l’Occident n’est pas intéressé par une Afrique développée mais plutôt par un souci de poursuivre son exploitation qui dure depuis des décennies. Face à cet enjeu de taille qui doit être surmonté, Dangote a convié les pays africains à s’unir pour forger des partenariats mutuellement bénéfiques.


 

Soulignons que la construction de la raffinerie Dangote de pétrole de 19 milliards de dollars à Lagos représente un projet ambitieux, visant à réduire la dépendance du Nigeria mais aussi des pays de la sous-région aux produits pétroliers importés. La raffinerie Dangote, d’une capacité de 650 000 barils par jour, devrait changer la donne lorsqu’elle sera pleinement opérationnelle en contribuant à mettre fin à la dépendance du Nigéria à l’égard des importations de carburant.


La raffinerie Dangote devrait initialement commencer à vendre du pétrole en juin mais elle a repoussé cette échéance à la mi-juillet, invoquant des problèmes logistiques mineurs.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Nigeria : Dangote dévoile des tentatives de la mafia pétrolière contre son projet de raffinerie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter