Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Koumassi, les deux députés RHDP à couteau tirés pour la destruction d'une partie d'une Fondation luttant pour l'autonomisation des femmes
 
Vendredi à Koumassi Search Koumassi (ph KOACI)

© koaci.com – Samedi 16 Mars 2019 – Depuis le 11 mars dernier, une partie de la Fondation Adjaratou Dêmîn sise à Koumassi Search Koumassi en face du terrain N’Challah a été démolie sur instructions du maire, Cissé Ibrahim Bacongo dans le cadre de la lutte contre les installations anarchiques dans la commune.

C’est la façade de la bâtisse abritant cette Fondation appartenant au Député RHDP Search RHDP de Koumassi, Adjaratou Traoré qui a été rasée par les bulldozers du maire, lui-même, député Search député RHDP de Koumassi.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire : Koumassi, les deux députés RHDP à couteau tirés pour la destruction d'une partie d'une Fondation luttant pour l'autonomisation des femmes
La destruction de cette Fondation de bienfaisance n’est pas du goût des partisans de l’Honorable qui sont prêts à en découdre avec le maire.

Absente du pays au moment des faits et jusqu’à hier, le député Search député Adjaratou Traoré a dépêché son suppléant, Sidi Mohamed Koné pour constater l’ampleur des dégâts.

Par ailleurs coordonnateur du RHDP Search RHDP à Koumassi, Sidi Mohamed Koné accompagné d’une forte délégation composée de commissaires politiques du RDR a été accueilli sur les ruines par de nombreuses femmes.

«Nous sommes venus ce soir à double titre, je suis le suppléant de l’Honorable Adjaratou Traoré. Ce qui l’a touche me touche également. Parce que, nous connaissons quel est l’utilité de la Fondation aujourd’hui à Koumassi, son apport aux jeunes et aux femmes, »a déclaré le député Search député suppléant.

Selon lui grâce à la Fondation, de 2012 à 2019, plusieurs femmes sont devenues autonomes grâce aux prêts contractés.

2019 a été décrété année du social par le pouvoir ivoirien, Sidi Mohamed Koné soutient que l’acte du maire qui est pourtant du même bord politique que lui et la propriétaires de la Fondation est inadmissible.

« Alassane Ouattara dit que 2019 est l’année du social, le RHDP Search RHDP dit que 2019 est l’année du social, nous qui sommes là pour Alassane Ouattara et le RHDP, si nous voyons qu’une Fondation fait du social et sa renommée a dépassé les frontières de la Côte d’Ivoire, nous sommes venus dire à ces braves dames que nous sommes avec elles, » a insisté l’envoyé de l’Honorable Adjaratou Traoré.

Il a dénoncé ce qu’il appelle « les questions politiques de déguerpissement Search déguerpissement sans normes, sans limite » et affirmé qu’elles ne sont pas des politiques de Alassane Ouattara et du RHDP.

Le Coordonnateur RHDP Search RHDP de Koumassi Search Koumassi a rassuré les populations que les responsables de la Fondation seront là pour leurs intérêts, pour que les prêts de Adjaratou soient multipliés par dix.

«100 projets de prêts sont prêts à être exécutés, d’où, l’importance de la Fondation Adjaratou Dêmîn, »a-t-il révélé.

Sidi Mohamed Koné a par ailleurs désavoué les actions du maire de la commune de Koumassi.

«Je voudrais dire aux uns et aux autres que le Président de la République n’est pas responsable des actions de Bacongo. Alassane ne travaille jamais dans le désordre, Alassane ne met jamais sa population dans la rue, dans la faim. Il ne détruit pas, il ne détruit pas les instruments que vous avez pour assurer votre soutien. Que nous sachions faire le distinguo entre le comportement d’un cadre politique du RHDP Search RHDP et la vision du Président de la République et du RHDP, »a expliqué le député Search député suppléant.

Toute en faisant cette clarification, il a annoncé que le député Search député Adjaratou Traoré est plus déterminée à se mettre véritablement au service des femmes et des jeunes malgré la destruction d’une partie de la Fondation.

Pour montrer que le maire est de mauvaise foi, M. Koné a affirmé que les installations de la Fondation ne gênent pas car elles respectent la limite de 20 mètres avec la voie.

«Si nous mesurons, la distance entre la route et les installations, elle dépasse les 20 mètres. Nous ne comprenons pas pour quoi, les machines peuvent passer derrière les arbres et détruire le bâtiment, »s’est-il justifié.

Curieusement, KOACI a constaté sur les lieux où une partie de la Fondation a été démolie que toutes les constructions anarchiques ont été rasées.

«Adjaratou Dêmîn n’est pas un bâtiment, c’est un esprit. S’ils veulent, qu’ils cassent tout le bâtiment nous allons dresser des bâches pour vous recevoir, » a conclu le Coordonnateur.

Membre de la délégation, Dr Sidibé a également indiqué que la Fondation ne mourra pas, mais elle va continuer de soutenir les femmes de Koumassi.

Selon lui, le maire a détruit la Fondation avec un mépris puisqu’il a informé les responsables des lieux le jour des faits.

«Une mise en demeure avec exécution immédiate, il y a de quoi à réfléchir. A Koumassi Search Koumassi comme partout ailleurs, nous avons besoin de développement, mais un développement à visage humain. Un développement qui n’est pas le prétexte d’envoyer des compatriotes au cimetière. Nous voulons un déguerpissement Search déguerpissement modéré, » a mentionné le Docteur.

Il estime que les démolitions ne se font pas dans les normes à Koumassi Search Koumassi comme c’est le cas dans les autres communes de la ville d’Abidjan.

«Il y a des démolitions dans toutes les communes d’Abidjan, mais nous constatons qu’à
Koumassi elles se font avec beaucoup d’arrogance et sans méthode, avec beaucoup de mépris, sans délai de grâce et d’abus. Nous ne comprenons pas. Quand on est là pour le développement, c’est faire le bonheur des populations. Et le bonheur des populations passe par la méthode, »a conclu le Dr.

 
 
Wassimagnon
 
 
13935 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 16/03/2019
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions ILLUSIONS PERDUES
 
Aooooh ça c entr'vs ooooh!!! dc ça aussi ya combine??? le bas-congo l'hom singe du dioulavernement.
 
 
 
See his contributions
 
A en croire le recit des faits, il y'a abus du maire car on ne peut signé un acte de démolition le jour même et l'exécuter séance tenante sans un temps adéquat d'avertissement aux responsables de ladite structure. En tant qu'observateur, je déplore fermement la procédure d'exécut...
A en croire le recit des faits, il y'a abus du maire car on ne peut signé un acte de démolition le jour même et l'exécuter séance tenante sans un temps adéquat d'avertissement aux responsables de ladite structure. En tant qu'observateur, je déplore fermement la procédure d'exécution de cet ordre. Ceci dit, soyons bien et très clair en martelant par ailleurs que la mission noble et charitative de la fondation ne signifie pas enfreinte des lois en vigueur qui s'appliquent à toute entité. Ecoutez, moi je cherche toujours à avancer. Toujours. Essayez donc d'avancer pour les populations de Koum-city. On observe...
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login