Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Le système bancaire s'est accru de 666 agences et 934 guichets et distributeurs automatiques mais toujours pas de VAD
 
© koaci.com – Mardi 08 Janvier 2019 - Le système bancaire Search système bancaire s’est accru 666 agences Search agences et 934 guichets et distributeurs Search distributeurs automatiques de billets en 2017, apprend-on de source gouvernementale.

Il faut aussi noter 30 banques et établissements financiers, contre 25 en 2012.

« Ces résultats positifs découlent, d’une part, des actions de sensibilisation par le Trésor Public Search Trésor Public auprès des particuliers et petits groupements sociaux à l’utilisation des services bancaires et, d’autre part, du dynamisme du secteur », explique-t-on.

Le taux de bancarisation est passé à 19,7 % en 2016, contre 7,1 % en 2007. En 2016, 2 905 534 comptes bancaires étaient actifs et le taux d’utilisation des services financiers passait de 13,6 % en 2007 à plus de 48 %.

« Les ressources collectées se sont élevées à 9 507 milliards de FCFA. Quant au crédit à l’économie, il s’est établi à 4 718 milliards de FCFA en 2017, dont 27 % au profit des Petites et Moyennes Entreprises (PME) », précise la source gouvernementale proche de la Primature.

Par ailleurs, hélas, le pays est toujours en marge du monde moderne. En effet, aucune banque du pays n'offre jusqu'à ce jour de solution de "vente à distance" (VAD) pour le e-paiement (plateforme de paiement sur internet, ndlr).

Les vendeurs numériques du pays, déjà paralysés par l'absence là encore jusqu'à ce jour des solutions professionnelles du géant Paypal, Stripe ou encore Adyen, ne peuvent développer leurs activités numériques pour fautes de licence de ces derniers en Côte d'Ivoire (parmi les rares pays encore lésés avec la Corée du Nord ou encore Cuba... ndlr), d'où l’émergence d'aucune start up ivoirienne au rayonnement international.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
9579 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 08/01/2019
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Onidas
 
Vous avez raison, les solutions de paypal pro pour les vendeurs ne sont pas accessibles en Côte d'Ivoire et aucune banque ne propose de solution numérique de vente à distance. On nous restreint avec les féodalités africaines du mobile money alors que le monde est dans une autre d...
Vous avez raison, les solutions de paypal pro pour les vendeurs ne sont pas accessibles en Côte d'Ivoire et aucune banque ne propose de solution numérique de vente à distance. On nous restreint avec les féodalités africaines du mobile money alors que le monde est dans une autre dynamique, tout le monde paye et vend par internet. Nous on est au moyen age. C'est dommage. Onidas
 
 
Read more
See his contributions Deku
 
666 age,ces c'est le diable qui s'installe maintenant? 😂😂😂
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
le "broutage" serait une des causes. Notre pays reste le champion des champion en arnaque
 
 
 
See his contributions Peace101
 
Merci @Onidas. Tu as tout dit et bien. Pourquoi n'avance-t-on pas dans ce domaine ? Tu sais le frère/la soeur, les banques aussi doivent disposer des infrastructures sécurisées pour permettre une verification à temps réel des soldes entre les serveurs des vendeurs et celui de l'a...
Merci @Onidas. Tu as tout dit et bien. Pourquoi n'avance-t-on pas dans ce domaine ? Tu sais le frère/la soeur, les banques aussi doivent disposer des infrastructures sécurisées pour permettre une verification à temps réel des soldes entre les serveurs des vendeurs et celui de l'acheteur. C'est en cela que les solutions de Visa ou Mastercard peuvent être importantes. Aussi, faut-il rappeler que pour la vente sur Internet, l'adressage de nos rues avec une meilleure efficacité de la poste pourraient aider. Peut-être que le temps est venu de penser à des distributeurs de courrier privés pour briser le monopole de la poste (nationale). Enfin, l'internet coute encore bien cher dans nos pays limitant d'emblée l'accès des populations et donc la demande potentielle de ces canaux en ligne.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@Onidas... C'est bien beau tout ce que tu dis... Nos banquiers ivoiriens savent pourquoi ils retardent ces services. Si le marché n'est pas "safe", les banquiers ne pourront pas s'aventurer dans de tels domaines qui leur feront perdre des milliards CFA par an.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login