Burkina Faso Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le film ivoirien «Résolution»  rafle le gros lot des prix spéciaux au Fespaco
 

Burkina Faso : Le film ivoirien «Résolution» rafle le gros lot des prix spéciaux au Fespaco

 
 
 
 9764 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 02 mars 2019 - 15:47


© koaci.com -Samedi 2 Mars 2019 -Le jury Prix spéciaux de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), a dévoilé vendredi soir les lauréats dont le film ivoirien "Révolution", qui a remporté deux prix d'une valeur totale de 25 millions FCFA.


Oeuvre des jeunes co-réalisateurs ivoiriens, Boris Oué et Marcel Sangne, " Révolution ", raconte la vie d’une femme battue par son mari.

Ayant séduit le jury, le film a reçu le prix de la Cedeao et le prix Félix Houphouët-Boigny.

Il remporte ainsi la somme totale de 25 000 000 F CFA, soit la plus grosse enveloppe de ces prix spéciaux.

Outre "Révolution", deux autres films de réalisateurs burkinabè, "Duga" (Les charognards) et "Desgranges", ont également reçu deux prix et des montant variant entre 2 et 10 millions FCFA.

Koaci.com vous propose le palmarès des prix spéciaux.

Prix CEDEAO de l’intégration (15 000 000 F CFA : Résolution de Boris Oue et Marcel Sagne (Côte d’Ivoire)

Prix Félix Houphouet Boigny (10 000 000 F CFA) : "Résolution" de Boris Oue et Marcel Sagne (Côte d’Ivoire)

Prix de la ville de Ouaga (3 000 000 F CFA) : Desrances de Apoline Traoré (Burkina Faso)

Prix de l’Assemblée nationale du Burkina (7 000 000 F CFA) : Desrances de Apoline Traoré (Burkina Faso)

Prix sembène Ousmane (5 000 000 FCFA) : "Les armes miraculeuses" de Jean Pierre Bekolo (Cameroun)

Prix de la chance (2 000 000 F CFA) : Naabiga (Le prince) de Zalissa Zoungrana (Burkina Faso)

Prix Thomas Sankara (3 000 000 F CFA) : Black Mamba de AMEL Guellaty (Tunisie)

Prix SIGNIS (2 000 000 FCFA) : « Duga » Les Charognards de Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lingani (Burkina Faso)

Prix de la critique cinématographique africaine : "Indigo" de Selma Bargach (Maroc)

Prix de la meilleure femme réalisatrice (10 000 000 F CFA) : Air de Kora Angèle Diaban (Sénégal)


Prix UEMOA :

- Long métrage (10 000 000 FCFA) : « Duga » Les Charognards de Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lingani (Burkina Faso)

- Court métrage (8 000 000 F CFA) : Rêve brisé de Bedé Modeste Ganafe Mofe Dog-na (Burkina Faso)

- Documentaire (8 000 000 F CFA) : Juma Duman de Salif Traoré (Mali) : Fatwa de Ben Mohmound (Tunisie)

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Culture
 
Côte d'Ivoire : Les organisateurs de mariages, anniversaires et baptêm...
 
 
Côte d'Ivoire : Les organisateurs de mariages, anniversaires et baptêmes devront désormais s'acquitter du paiement de la redevance de droits d'auteurs
Culture
 
Côte d'Ivoire : BURIDA, deux offres d'assurance santé à hauteur de 120...
 
 
Côte d'Ivoire : BURIDA, deux offres d'assurance santé à hauteur de 120 000 F CFA l'année avec NSIA
Côte d'Ivoire : Alors que les centres de dépistage d'Adjamé et de Port-bouët ouvrent, 2 nouveaux décès du Coronavirus, deux patients de 60 et 64 ans
Culture
Côte d'Ivoire : Alors que les centres de dépistage d'Adjamé et de...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : La dépouille de Nst Coffie's est arrivée à Abidjan, Alassane Ouattara prendrait en charge les obsèques
Culture
Côte d'Ivoire : La dépouille de Nst Coffie's est arrivée à Abidja...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Ghana-USA:  Meurtre de George Floyd, mis en garde contre une manifestation contre les USA
Culture
Ghana-USA: Meurtre de George Floyd, mis en garde contre une mani...
Ghana il y a 3 jours
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le film ivoirien «Résolution» rafle le gros lot des prix spéciaux au Fespaco
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
BRAVO au cinema ivoirien.... il y a longtemps que nous avons remporté un tel prix au Fespaco de Ouaga.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
15565
Vive mon beau pays. Nous raflons les honneurs partout et sous tous les cieux... Je suis si fier. Comment peut-on ne pas l'être depuis l'arrivée de Ouattara avec qui nous avançons dans tous les sens contrairement à  la bande de sauvages bétés et assimilés frontistes sous laquelle on ne remportait rien ? A part le prix de la stupidité et cupidité avec les déchets toxiques avec ces satanés ...On avance vraiment...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement