Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : L'UPCI appelle l'opposition à  parler d'une seule voix pour obtenir la réforme intégrale de la CEI et prédit le départ du pouvoir en 2020
 

Côte d'Ivoire : L'UPCI appelle l'opposition à  parler d'une seule voix pour obtenir la réforme intégrale de la CEI et prédit le départ du pouvoir en 2020

 
 
 
 3757 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 avril 2019 - 12:17

Brahima Soro



© koaci.com -- Lundi 29 Avril 2019--28 avril 2018, 28 avril 2019. Voilà  un an jour pour jour que l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI ) a rejeté le projet de parti unifié porté contre vents et marées par le régime au pouvoir.


Le parti avec à  sa tête, son Président Brahima Soro a célébré aujourd’hui le premier anniversaire du Non en présence de plusieurs militants venus des dix communes d’Abidjan et de l’intérieur du pays.


Le Président a affirmé qu’en prenant cette position, l’UPCI a retrouvé la plénitude de sa liberté de parole en politique et voilà  un an que les militants respirent.


En dépit des moments de turbulences que le parti a connu après le Non, Maître Brahima Soro a indiqué que le parti demeure solide et en phase avec les objectifs qui ont présidé à  sa création. 


Il a donc invité, les adhérents, les secrétaires de sections, les secrétaires permanents, les membres du Bureau politique à  faire en sorte que le Non du 28 avril 2018, se transforme en succès électoraux à  venir.


Et pour que ce Non se transforme, Maître Soro demande à  ses adhérents de prendre leur bà¢ton de pèlerin pour porter et prêcher la bonne parole auprès des populations ivoiriennes.

«Cela est de notre responsabilité. Nous devons intensifier le travail d’implantation et notre pratique de terrain. Il n’y a d’autres possibilités pour nous d’engranger des succès électoraux, si ce n’est d’aller auprès de nos braves populations pour toucher du doigt leurs réalités et également pour porter très haut leurs préoccupations, » a expliqué le Président de l’UPCI.


 
Il a par ailleurs demandé à  ses adhérents d’arrêter les publications sur les réseaux sociaux en se mettant résolument au travail.


Maitre Soro les a rassuré que dès le mois de mai, le parti va intensifier les actions terrain et qu’un chronogramme sera établi qui se déroulera sur les mois de mai, juin, juillet et août. 


En tant que parti de l’opposition, il estime que les adhérents doivent œuvrer à  faire en sorte que l’opposition dans toute sa diversité puisse parler d’une même voix en dépit de leurs différences.


«Nous devons avec nos paires de l’opposition œuvrer et travailler pour faire en sorte que toute l’opposition ivoirienne parle d’une seule et d’une même voix. C’est la condition sine qua non de notre point de vu pour que 2020 consacre la fin de ce régime et que nous puissions les aider à  prendre leur retraite politique, »a-t-il ajouté. 


Selon Maitre, la configuration politique du pays commande à  l’opposition de se rassembler pour faire aux défis d’aujourd’hui et de demain.


Au nombre de ces défis, il a fait allusion à  la question de la Commission électorale indépendante ( CEI ).


«On entend beaucoup de discours venant des partis au pouvoir qui veulent imposer aux Ivoiriens l’organisation des prochaines élections présidentielles et législatives de 2020, par une CEI actuelle dont tout le monde est unanime pour décrier l’échec. Nous ne pouvons pas accepter cela. Il ne s’agit pas d’une question de recomposition. Il s’agit d’une question de réforme totale. Nous avons vu dans quelles conditions les élections municipales et régionales ont été organisées, » a précisé le Président. 

 
«On ne peut pas sortir de cette situation et dire aux Ivoiriens que la CEI qui a organisé ces élections calamiteuses est bonne dont nous devons nous passer en 2020. Cela n’est pas possible, » a poursuivi, Brahima Soro.


Il veut que l’opposition se mettre au travail pour faire en sorte que cette Commission soit réformée et pari que cette réforme va aboutir à  une recomposition, car les propositions de l’opposition sont faites dans l’intérêt des ivoiriens.


«Nous sommes surpris qu’elles gênent le pouvoir. C’est la preuve manifeste que ce pouvoir n’a pas l’intention d’organiser des élections transparentes en 2020 et nous devons l’y contraindre, »a-t-il prévenu. 


Maitre Soro soutient que la liste électorale sur laquelle les élections sont organisées n’est pas fiable, car elle date de 2008 ou 2009.


 
«Toutes les personnes décédées dans l’intervalle sur les dix dernières années figurent sur la liste et on veut nous assurer que s’est cette liste qu’il faut pour aller aux élections. On sait très bien dans ce pays, les morts votent. Imaginez le nombre de morts qu’il y a sur dix ans, ça suffit pour remporter une élection en Côte d’Ivoire, » a mentionné le Président de l’UPCI.


Selon lui, l’opposition doit emmener ce pouvoir à  refaire intégralement la liste électorale, de sorte à  intercéder toutes les personnes qui sont décédées et toutes celles qui ne sont plus en Côte d’Ivoire. 


«C’est notre rôle n’avez pas peur, ce gouvernement fait tout pour nous effrayer, il fait tout pour semer la peur dans notre camp. Mais rassurez vous, ceux qui ont le plus peur, ce sont eux. Ce sont eux parce qu’ils ont le plus à  perdre, nous n’avons rien, la peur est réellement dans leur camp.


Ne nous ne laissons pas distraire par leur slogans creux qui n’apporte rien dans leur quotidien, » a déclaré Maître Soro pour galvaniser les responsables des partis politiques de l’opposition

 
«Ne nous laissons pas intimider, ne faisons même pas attention au Mercato qui se déroule de manière permanente depuis un an. C’est un épiphénomène, les gens seront surpris que dans ces transferts, il y ait des virus dont la vocation est de les infecter. Soyez sereins, ne vous laissez pas distraire. C’est du bruit pour rien, mettons nous au travail, laissons les dans leur vouvouzela, notre seule ambition s’est de les accompagner dans leur retraite paisible en 2020, » a-t-il mentionné. 


Le Président est convaincu que quand les élections vont approcher, les ivoiriens verront que le Mercato va se faire dans le sens inverse d’aujourd’hui. 


«Quand ils vont voir que le navire va à  vaut l’eau, chacun va chercher à  en descendre, préparez vous à  accueillir les uns et les autres, parce que vous allez en accueillir aussi, »a conclu le Président.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Angola: Isaias Samakuva cède son fauteuil de leader de l'UNITA
 
 
Angola:  Isaias Samakuva  cède son fauteuil de leader de l'UNITA
Politique
 
Côte d'Ivoire: Nominations du jour à l'ARTCI au CAIDP et au FER, Diak...
 
 
Côte d'Ivoire: Nominations du jour à l'ARTCI au CAIDP et au FER,  Diakité Coty Souleymane nouveau président de l'ARTCI
Burkina Faso: Le FPR suspendu pour trois mois
Politique
Burkina Faso: Le FPR suspendu pour trois mois
Burkina Faso il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Sidi Touré à Guillaume Soro: «Il y a certains mots qui n'honorent pas certaines personnalités»
Politique
Côte d'Ivoire: Sidi Touré à Guillaume Soro: «Il y a certains mots...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire :  Filets sociaux productifs, 50.000 ménages ont bénéficié de 13 milliards de FCFA de 2017 à septembre 2019
Politique
Côte d'Ivoire : Filets sociaux productifs, 50.000 ménages ont bé...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : L'UPCI appelle l'opposition à  parler d'une seule voix pour obtenir la réforme intégrale de la CEI et prédit le départ du pouvoir en 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Si l'opposition est soudée, le RDR sera battu "á plat-ventre-sur-le-dos" en 2020.... Une porte(de 2020) bouclée et sécurisée peut toujours être defoncée .
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ne soyez pas inquiêt, on va s'entendre coût que coût pour chasser ces vampires, ces montres, ces inhumains, ces sauvages de ce pays et ils repondront tous de leurs actes. 2020 n'est pas loin.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Demandez seulement au 2 million de dindons fictifs frontistes des libérés du boss bosseur Ouattara, ils devraient suffir à  battre le puissant RHDP NATIONAL en 2020... Bande de rigoclown... A la fête des libérés, il n' y avait pas plus de 300 à  450 vadrouilleurs dindons trimbalés depuis Abidjan. Même les vrais wê de l'ouest ont fui les libérés car ayant compris que ces batards du pédophile gbagba les utilisent et manipulent... On observe...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Je sais, je sais... On attend impatiemment ce SOB de cette poufiasse bété et assimilée @batard-ni pour répandre les suintements radioactifs du vag. de sa génitrice pour prouver le contraire que 2 millions de microbes bétés et assimilés étaient à  Duekoué... On dit quoi de la fête des libérés... Riresss... On observe....
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement