Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Liberté accordée à 3000 détenus de droit commun, à quoi servent les opérations de  lutte contre l'insécurité ?
 

Côte d'Ivoire : Liberté accordée à 3000 détenus de droit commun, à quoi servent les opérations de lutte contre l'insécurité ?

 
 
 
 3207 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 juillet 2019 - 09:09

Le conseil des ministres tenu mercredi à Abidjan a annoncé la grâce présidentielle de 3000 détenus de droit commun.


 Il faut d’entrée rappeler qu'un prisonnier de droit commun est une personne emprisonnée après avoir été reconnue coupable, suite à un procès devant un tribunal, d'avoir commis des gestes punis par une ou plusieurs lois ou règlement étatique ou municipal.


Ce qui signifierait que, ce sont les délinquants et surtout les enfants en conflit avec la loi, communément appelés « Microbes » qui feront partie des bénéficiaires de cette grâce présidentielle.


Ce décret présidentiel suscite une préoccupation, quand on sait que les forces de l’ordre ont entamé une lutte acharnée contre l’insécurité grandissante, et dont les résultats sont perceptibles dans certains quartiers autrefois réputés de zones des délinquants.


 

Et ce ne sont pas des éléments des forces de sécurité interrogés sous le sceau de l’anonymat sur cette grâce présidentielle qui nous dirons le contraire.


« C'est aussi ça la source de l'insécurité grandissante. Après c'est pour dire la police ne travaille pas, quand on interpelle les enfants en conflit avec la loi et qu'ils sont relaxés Que voulez-vous qu'on fasse ? C'est un perpétuel recommencent », déplore un agent de police et un officier de renchérir. « Ceux qui doivent normalement sortir restent. Et on relâche les délinquants pour venir récidiver. »


La liberté accordée à 3000 détenus de droit commun nous permet d’interroger les autorités : à quoi servent les différentes opérations de lutte contre l’insécurité grandissante, si c’est pour les libérer sans avoir fini de purger leur peine, alors que la plupart sont des récidivistes notoires ?


Enfin, alors que les libérations ne se font au cas par cas que sur étude des dossiers des prisonniers, ce qui peut prendre du temps de fait, certaines sources affirment que la décision présidentielle a, avant tout, été motivée pour désemplir les prisons surpeuplées du pays.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : Ouattara accorde la grâce présidentielle à environ 3000 détenu...
Ouattara lundi à AbidjanA quelques mois de la célébration de la fête de l'indépendance de la Côte d'Ivoire prévue le 7 août prochain, des pr...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 1 an
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d'arme...
 
 
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d'armes a eu lieu au Palais présidentiel en présence de Ouattara
Politique
 
Côte d'Ivoire : Manifestation à Yopougon contre le 3ème mandat de Ouat...
 
 
Côte d'Ivoire : Manifestation à Yopougon contre le 3ème mandat de Ouattara et Soro qui donne rendez vous
Côte d'Ivoire : De Daoukro à Abidjan, manifestations de joie à l'annonce de candidature de Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : De Daoukro à Abidjan, manifestations de joie à l'...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires Amougou Belinga soupçonné de blanchiment
Politique
Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires A...
Cameroun il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Alassane Ouattara se présente, l'intégralité de son discours
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Alassane Ouattara se présent...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Liberté accordée à 3000 détenus de droit commun, à quoi servent les opérations de lutte contre l'insécurité ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
merci d'avoir rappelé qu'avant la libération faut une étude du dossier du prisonnier, je sais pas si ça marche comme avant, mais avant, y'avait pas mal de magouille, des gens remplaçaient d'autres sur les listes via la corruption
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lapaix en2020
Ces nullards de politiciens sanguinaire crois que c’est en libérant leurs délinquants que les ivoiriens auront peur de descendre dans la rue. Désormais on fera nous-mêmes notre propre justice
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
union
dramane libère ses enfants délinquants pour constituer son bétail électoral .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Quelle question qui en dit long sur l'état d'esprit et les motivations penchées de l'auteur... Les présidents en CIV ont toujours usé de ce pouvoir constitutionnel pour élargir certaines catégories de détenus à l'APPROCHE DE LA FETE DE L'INDEPENDENCE... Alors ? La vraie question est de savoir pourquoi une sanguinaire satané sauvage vipère simone et les centaines de tueurs bétés et assimilés frontistes ont été libérés ? Voilà ceux qui sont un vrai danger pour notre pays... Regardez les tensions inutiles que ces animaux créent depuis leur libération par la magnanimité du PR... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lefoudroyeur
Peace t'arrive t'il un jour de pondre un commentaire sensé sans injurier??? Enfin la bouche ne ressort que ce qui est ds l'âme
 
 il y a 1 an
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement