Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Ouverture à Ouagadougou de la 8e conférence du traité d'amitié et de coopération
 

Burkina Faso: Ouverture à Ouagadougou de la 8e conférence du traité d'amitié et de coopération

 
 
 
 1152 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 31 juillet 2019 - 13:56

Ouattara mercredi à Ouaga


La 8e Conférence au sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso s’est ouverte ce mercredi à Ouagadougou, en présence des présidents burkinabè Roch Marc Kaboré et ivoirien Alassane Ouattara, élevé à l'occasion à la dignité de la grande croix de l'ordre des étalons.


Cette conférence devra se pencher sur les travaux d'accord de coopération validé la veille lors du conseil des ministres conjoints des gouvernements des deux pays. 


Les travaux porteront essentiellement sur l’évolution des décisions et recommandations prises lors du TAC 7 qui s’est déroulé à Yamoussoukro en juillet 2018, mais également sur les chantiers prioritaires et les actions à mener dans le but de renforcer les liens entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire


"La conférence au sommet du traité d'amitié et de coopération ivoiro-burkinabè tient désormais une place de choix dans l'agenda politique de nos deux pays, a déclaré le président Kaboré.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Selon lui, " la tenue de la 8e conférence au sommet qui s'ouvre ce matin témoigne de cette réalité et traduit notre attachement au renforcement continu des excellents liens de solidarité et d'amitié qui existent entre la république de Côte d'Ivoire et le Burkina Faso". 


"Le Burkina Faso et la cote d'Ivoire partagent un destin commun. Et le TAC est à la fois un outil de définition de nos ambitions et un instrument de leur prise en charge", a indiqué le président Kaboré.


"Le TAC se pose et s'impose alors à nous comme une base d'amélioration continue des conditions de vie et de séjour de nos populations à travers le renforcement des échanges et de la coopération entre nos deux pays. Les présents travaux nous donne l'heureuse opportunité de continuer à nous investir dans cette quête permanente", a-t-il poursuivi.


Il a appelé à "faire en sorte que chaque session du TAC soit une nouvelle avancée dans cette merveilleuse aventure des peuples ivoirien et burkinabè pour être les artisans de leur destin".


Le président Alassane Ouattara a lui déploré la lenteur voire le non démarrage de certains chantiers définis lors du 7e TAC à Yamoussoukro.


 

Il a souhaité que la présente conférence fasse le diagnostic de ces difficultés afin de les surmonter, tout en appelant à examiner d'autres questions comme l'orpaillage clandestin, qui nécessite des efforts coordonnés en vue de venir à bout de cette activité dévastatrice, aussi bien pour l'économie que pour l'environnement et la santé des populations.


Au cours de la cérémonie, le président Kaboré a élevé son homologue ivoirien Alassane Ouattara à la dignité de la grande croix de l'ordre des étalons au Burkina Faso.


Un communiqué final, portant les nouveaux accords devra sanctionner la fin de la conférence et annoncer la date du prochain qui se tiendra en 2020 en Côte d'Ivoire.


Boa, correspondant permanent de KOACI au Burkina Faso


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire-Burkina Faso: Ouverture de la 8eme conférence du traité d'amitié,...
PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE----------------- ------------------Union-Discipline-TravailCEREMONIE D’OUVERTURE DE...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 4 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement