Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Tractations pour faire libérer l'ex maire de Dakar Khalifa Sall
 

Sénégal: Tractations pour faire libérer l'ex maire de Dakar Khalifa Sall

 
 
 
 1218 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 août 2019 - 15:39

Khalifa Sall 




Au Sénégal, des tractations jusqu’au sommet de l’Etat visent à faire libérer l’ex maire de Dakar Khalifa Sall, en prison depuis 3 ans. Mais déjà le principal concerné « n’est demandeur de rien », a appris KOACI. 


Après avoir fait signé sa pétition à tous les leaders de l’opposition, le Front pour la libération de Khalifa Sall et Alioune Tine, ex patron de la Raddho, ont adressé une lettre de grâce au président de la République Macky Sall


Une demande de lettre de grâce est motivée par la centaine de milliers de signatures récoltées lors de la pétition lancée par ledit Front. 


Mais déjà pour le Front, la libération de Khalifa Sall est devenue une « demande citoyenne » et « sociale ». 


 

De son côté l’ex chef de la contestation contre de régime de l’ancien président Abdoulaye Wade,, Alioune Tine a pour sa part supplié Macky Sall de libérer Khalifa Sall .


 « Nous nous adressons au musulman et au citoyen qu’il est pour lui dire qu’il est temps qu’il entende l’appel des citoyens sénégalais pour la libération de Khalifa Sall. Monsieur le Président, nous nous adressons à vous : s’il vous plaît, libérez Khalifa Sall », implore l’ancien patron de la Raddho .


La défense de Khalifa Sall précise:


Réagissant sur les ondes de la radio privée Rfm, Me El Mamadou Ndiaye a déclaré que l’ex édile de la capitale n’a jamais demandé pardon auprès du chef de l’Etat.


 «Khalifa Ababacar Sall n’a jamais été demandeur d’une grâce», a-t-il précisé d’emblée. 


 

Poursuivant, la robe noire précise que «depuis le début de cette affaire, il (Khalifa) s’est dit qu’il obtiendra sa liberté parce que tout simplement, soit le juge lui rendra justice, soit il purgera la peine qui lui a été affligée. Je peux confirmer qu’à chaque fois qu’on a évoqué une demande de grâce devant Khalifa Sall, il nous a défendu de laisser faire».


Et pour que nulle n'en ignore, Me El Mamadou Ndiaye rembobine : «C’est pour dire que cette demande de grâce n’engage pas Khalifa Sall. Maintenant, libre à chaque citoyen de formuler les demandes. De toute façon, par rapport à ces demandes, nous ne pouvons que prendre acte et observer ce qui va se passer.»




Sidy Djimby Ndao , Dakar 

Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement