Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Fin de l'ère des délégations spéciales au profit des nouveaux maires
 

Togo: Fin de l'ère des délégations spéciales au profit des nouveaux maires

 
 
 
 1450 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 23 septembre 2019 - 13:18

La mairie d’Aného (ph)


Les délégations spéciales de préfectures et de communes au Togo qui ont géré les affaires courantes de leurs ressorts territoriaux jusqu’à l’élection des nouveaux maires en juin dernier dans le pays sont appelés à présenter le bilan de leurs gestions avant ce 25 septembre 2019.


La demande du bilan, financier et matériel, à présenter par les délégations spéciales est une requête adressée par le ministre togolais de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi, aux préfets.


La note du ministre Boukpessi adressée aux préfets énonce exige des « présidents de délégations spéciales de préfectures et de communes, chacun dans son ressort territorial, les documents relatifs à la passation de service entre l’exécutif sortant et le nouvelle exécutif des communes au plus tard le 25 Septembre 2019 ».


 

En prélude a la prise de fonction des nouveaux maire, la note ministérielle demande aux préfets « de faire répartir entre les nouvelles communes de leurs ressorts territoriaux, les matériels et mobiliers des anciens conseils de préfectures et de communes par les présidents de délégations spéciales ».


Le bilan à présenter par les différentes délégations spéciales devra faire l’état de la situation des bâtiments administratifs appartenant à chaque collectivité, celle du matériel et du mobilier et l’état du matériel roulant de chaque collectivité. 


Les délégations spéciales sont composées de plusieurs membres nommés par décision du représentant de l'État dans le département où se situe la commune, à la suite de la dissolution ou démission d'un conseil municipal ou d'un autre organisme pour remplir les fonctions de maire ou président.


En 2001, les équipes municipales élues aux élections de 1987 ont été dissoutes et remplacées par des délégations spéciales, le président de la délégation spéciale faisant office du maire. Nommées par le gouvernement, leur tâche était d'assurer la gestion courante de l'administration municipale.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifestation...
 
 
Côte d'Ivoire : Des partisans de Gbagbo appellent à une manifestation à Yopougon, la place Cp1 quadrillée
Politique
 
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d'arme...
 
 
Côte d'Ivoire : 60ème anniversaire de l'indépendance, une prise d'armes a eu lieu au Palais présidentiel en présence de Ouattara
Côte d'Ivoire : Manifestation à Yopougon contre le 3ème mandat de Ouattara et Soro qui donne rendez vous
Politique
Côte d'Ivoire : Manifestation à Yopougon contre le 3ème mandat de...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : De Daoukro à Abidjan, manifestations de joie à l'annonce de candidature de Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : De Daoukro à Abidjan, manifestations de joie à l'...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires Amougou Belinga soupçonné de blanchiment
Politique
Cameroun : La police aux trousses du sulfureux homme d'affaires A...
Cameroun il y a 4 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo: Fin de l'ère des délégations spéciales au profit des nouveaux maires
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bravo à l'opposition pour avoir participé aux élections locales. Participer à des élections pour une formation politique c'est pour la formation elle-même car elle paufine ses stratégies de conquête des votes et apprend à mieux connaitre le terrain. Voilà pourquoi des observateurs ont de tout temps dénoncé avec véhémence les boycotts car toujours contre-productifs. Chez nous, les sans projets vauriens pilleurs frontistes ont tellement honte de leur bilan ZÉRO des années de boycotts qu'ils se mettent à insulter chaque fois qu'on leur demande leurs acquis. En effet, les boycotts ont fini par réduire leur parti à sa plus simple modique expression déliquescence avancée... Juste un fait...On avait prévenu... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement