Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Affaire Mangoua, le COJEP invite la justice ivoirienne à se défaire de l'influence du pouvoir exécutif
 

Côte d'Ivoire: Affaire Mangoua, le COJEP invite la justice ivoirienne à se défaire de l'influence du pouvoir exécutif

 
 
 
 3509 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 octobre 2019 - 07:27

Manifestation des populations à Bouaké dans l'affaire condamnation de Jacques Mangoua (Ph KOACI)


Le congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), Parti de Charles Blé Goudé estime qu’en Côte d’Ivoire, tous ceux qui expriment une opinion contraire à celle du pouvoir en place se retrouvent paradoxalement devant la justice et sont le plus souvent condamnés.


Le Parti de Blé Goudé se dit solidaire à Jacques Mangoua, président du conseil régional du Gbêkê et vice-président du PDCI, condamné le jeudi dernier à cinq (5) années d'emprisonnement ferme et de privation de droit avec une amende de cinq millions, pour « détention de munitions d’armes de guerre sans autorisation administrative ».


Dans une déclaration transmise à KOACI, le Cojep condamnant avec la dernière énergie la violence, l'usage des armes face aux populations civiles aux mains nues a encouragé la justice ivoirienne et les magistrats à se défaire de l’influence du pouvoir exécutif et des pesanteurs politiques, pour une meilleure régulation de la vie sociale.


 

Le Parti de Blé Goudé a enfin demandé au pouvoir de respecter le droit de tout citoyen à manifester, droit consacré par la constitution de la République de Côte d'Ivoire.


Pour rappel, suite à la condamnation de Jacques Mangoua par le tribunal de première instance le jeudi dernier à 5 ans de prison ferme, la population de la région du Gbêkê dénonçant un complot ourdi par le pouvoir en place, a organisé spontanément des manifestations pacifiques pour exprimer son soutien à son président.


Cette manifestation violemment réprimée a malheureusement enregistré de nombreux dégâts matériels, de nombreux blessés et la mort du jeune Romaric Kouassi N’guessan, âgé de 32 ans, originaire de Kondoukro, assassiné sans sommation, alors qu’il revenait du champ, selon plusieurs témoignages concordants.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Verdict à Bouaké, Jacques Mangoua condamné à 5 ans de prison, ce...
A l'entrée du tribunal de première instance de Bouaké ce jeudi après le verdict (ph KOACI)Le verdict est tombé jeudi soir à Bouaké, le prési...
Côte d'Ivoire | Justice      il y a 2 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Burkina Faso: Le président Kaboré à Niamey pour une réunion du G5 Sahe...
 
 
Burkina Faso: Le président Kaboré à Niamey pour une réunion du G5 Sahel
Politique
 
Soudan: Omar El Béchir condamné à deux ans de prison ferme pour corru...
 
 
Soudan: Omar El Béchir condamné à  deux ans de prison ferme pour corruption
Sénégal: La radiation de la fonction publique de Ousmane Sonko confirmée par la Cour suprême
Politique
Sénégal: La radiation de la fonction publique de Ousmane Sonko co...
Sénégal il y a 14 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, pour Babily, le peuple ne va jamais accepter un 3ème mandat de Ouattara, il réclame la retraite de Gbagbo, Soro et Bédié
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, pour Babily, le peuple ne va jamais accepter...
Côte d'Ivoire il y a 20 heures
 
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et réponses
Politique
Ghana: Akufo-Addo face aux journalistes, questions brulantes et r...
Ghana il y a 1 jour
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Affaire Mangoua, le COJEP invite la justice ivoirienne à se défaire de l'influence du pouvoir exécutif
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Ce procureur, et ces juges sont une honte, incroyablement incroyable ce qui c'est passé, un pleigant qui est condamné, incroyablement incroyable.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Quand j'entends cette coalition du voleur de diplôme et brûleur vif d'être humain, je ne peux que me marrer. Il parle de respecter les droits des citoyens. Ah bon, quand sous la refondation vous brûliez les gens vifs et faisaient disparaitre les gens par les escadrons de la mort le droit n'existait-il pas en ce moment ? Mangoua était lui au moins devant un tribunal. Que dites-vous alors des armes et munitions ? Bande de mécréants...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement