Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria: Rejet du projet de loi d'un mandat unique de 6 ans, les avis
 

Nigeria: Rejet du projet de loi d'un mandat unique de 6 ans, les avis

 
 
 
 1847 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 décembre 2019 - 20:58

Des députés à la chambre des Représentants (ph)


La Chambre des Représentants au Nigeria a rejeté ce mardi à Abuja un projet de loi visant à prévoir un mandat unique de 6 ans pour le Président et les gouverneurs. La Chambre des Représentants est la chambre basse de l’Assemblée nationale bicamérale du Nigeria.


Le projet de loi d'amendement constitutionnel vise par ailleurs à prévoir un mandat illimité de six ans pour les députés de l'Assemblée nationale et les chambres des Assemblées des Etats.


Le projet de loi qui est rejeté est une initiative de John Dyegh, un député du parti APC au pouvoir dans l'Etat de Benue. Il a été rejeté en deuxième lecture lors de la session plénière. Présentant le projet de loi, Dyegh a déclaré que la nécessité de la loi est fondée sur le fait qu'un seul mandat, en particulier pour les députés fédéraux et Etatiques, leur permettra d'avoir plus d'expérience au lieu d'être rejeté ou réélu tous les quatre ans.


Au cours du débat sur le projet de loi, la plupart des députés se sont prononcés contre la démarche et ont argumenté qu'il n'y a rien de mal avec la disposition constitutionnelle actuelle sur le mandat présidentiel et celui des gouverneurs au Nigéria.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Contre ceux qu’il convient d’appeler les anti-réformistes, des pro-réformistes de la constitution ont justifié que le projet de loi vise à économiser l'argent dépensé lors des élections pour le second mandat, donc tous les quatre ans.


A la différence de ces deux camps, le député Henry Archibong, de l'Etat d'Akwa Ibom, a estimé pour sa part que l'accent devrait être mis sur l'amélioration du cadre électoral au Nigéria, sur l’organisation des élections crédibles et moins coûteuses et non sur le nombre de mandats d'un élu.


Le controversé projet de loi a été rejeté lorsque Idris Wase, le vice-président de la Chambre, qui a présidé la session, a soumis le texte au vote pour la deuxième lecture. Le projet de loi qui est intitulé « Projet de loi visant à modifier la Constitution de la République fédérale du Nigéria, 1999, prévoyant un mandat unique de six ans pour le Président et les gouverneurs et les chambres des assemblées des États et pour des questions connexes » a donc été rejeté par les députés de la Chambre des Représentants après un débat agité pour et contre.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Coronavirus, Alassane Ouattara donne l'exemple au pala...
 
 
Côte d'Ivoire : Coronavirus, Alassane Ouattara donne l'exemple au palais présidentiel : « Je me protège et je protège les autres »
Politique
 
Mali : Quatre officiers de Barkhane testés positifs au Covid-19
 
 
Mali : Quatre officiers de Barkhane testés positifs au Covid-19
Côte d'Ivoire : Convoqué une seconde fois à la préfecture d'Abidjan, Assoa Adou absent, dénonce la violation de l'arrêt de la Cour de Cassation
Politique
Côte d'Ivoire : Convoqué une seconde fois à la préfecture d'Abidj...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Voici pourquoi  le ministre Bruno  Koné a décidé de bloquer ses interlocuteurs
Politique
Côte d'Ivoire : Voici pourquoi le ministre Bruno Koné a décidé...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
Côte d'Ivoire : La Cour de Cassation renvoie Assoa Adou devant le tribunal de 1ère instance du Plateau pour être jugé
Politique
Côte d'Ivoire : La Cour de Cassation renvoie Assoa Adou devant le...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Nigeria: Rejet du projet de loi d'un mandat unique de 6 ans, les avis
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Mauvaise loi sur toute la ligne... J'applaudis le rejet...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
L’idée de mandat unique dont le président Patrice Talon du Benin semble être l’initiateur en Afrique est une bonne chose pour les africains dans leur majorité.Je dirais même que c’est ce qui peut rendre humains les africains dans leur majorité si non actuellement dans leur majorité ils ne sont que des singes, la majorité des africains. Car la majorité de ces africains-singes prennent leurs dirigeants comme des dieux: selon les dires d’un journaliste congolais par exemple, il a suffi de glisser la photo de Mobutu dans un apparent mouvement de nuages pour être nommé ministre le lendemain.Mais en réalité le dit journaliste se moquait de Mobutu.(Passons). Le mandat unique permet d’arrêter le réseau de clientéliste-flagorneur-encenseurs-griots autour des dirigeants. Aujourd’hui en Côte d’Ivoire par exemple on entend par exemple: ouatara est le seul qui une vision pour son pays, le seul ceci , le seul cela , le seul à .... , le seul, le seul, le seul, le seul ..... Le mandat unique permettra aux africains de démystifier le pouvoir public et comprendre que tout le monde est capable de diriger ou gouverner et que ce n’est pas l’apanage d’une seule famille ou d’un seul homme. Quand on sait que on a un seul mandat et qu’on a pas besoin de rebattre campagne pour être réélu on travaille effectivement pour le peuple, on vole moins, on n’a pas besoin de petits griots autour de soi pour être louer à longueur de journée.Parceque se battre pour être réélu n’est pas une entreprise facile, il faut passer par tous les moyens pour y arriver. Mais malheureusement, comme l’innovation positive n’est pas africaine, mais je dirai pas que le poete prisident de la Terenga a raison ( en disant l’émotion est nègre)Patrice Talon a été mal compris parceque nous autres africains plus sensationnels que humains nous préférons être comme des singes-applaudisseurs clientélistes. Et voila aujourd’hui les Nigerians aussi viennent de passer à côté de la plaque d’un projet ou d’une idée que les rendrait plus humains. Dommage triste Afrique.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Le danger imminent et permanent avec un LONG mandat UNIQUE est qu'il ôte carrément au peuple dans une démocratie son rôle de censure à mi-parcours si l'élu est incompétent ou est un désastre pour le pays. Et puis, l'élu n'ayant plus rien à perdre peut vicier toute la démocratie du pays à cause de la longueur de son mandat. C'est juste comme le règne d'un roi en miniature pendant ce long mandat. Je crois pour ma part que c'est une superbe décision ce rejet.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement