Guinée Bissau Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée Bissau: Débat télévisé entre les deux finalistes du second tour de la présidentielle
 

Guinée Bissau: Débat télévisé entre les deux finalistes du second tour de la présidentielle

 
 
 
 1974 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 27 décembre 2019 - 10:35

 Simoes Pereira et Umaro Sissoco lors d'un débat télévisé jeudi 


A trois jours du second tour de la présidentielle, un débat télévisé a opposé les deux candidats Umaro Sissoco Embalo et Domingos Simoes Pereira jeudi.


En direct de la télévision, les deux ex-ministres Umaro Sissoco Embalo et Domingos Simoes Pereira ont eu deux heures pour défendre leur programme.


 Domingos Simoes Pereira, du PAIGC, est arrivé largement en tête du premier tour avec plus de 40% des voix, à Umaro Sissoco Embalo, du Madem G15, crédité de 27,65% des voix mais qui a récu le soutien de trois candidats malheureux.


 

Séparés par des journalistes, les deux hommes se sont lancés des pics avant de promettre de lutter contre la corruption, de travailler pour le développement du pays en cas d'élection.


"L'argent que vous amenez dans le pays ne passe pas par la voie légale", a lancé M. Pereira, accusant son rival d'être financé par l'étranger. Il s'est défendu quant à lui de toute pratique illégale.


"Vous avez puisé dans les caisses de l'Etat pour financer votre campagne", a répliqué son adversaire Embalo, qui a jugé «catastrophique» la gestion du PAIGC, au pouvoir depuis 45 ans.


Ce débat, le dernier, met fin à une campagne électorale qui s’est passée dans l’ensemble dans le calme.


Dimanche, les électeurs seront à nouveau aux urnes pour désigner leur futur président.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Guinée Bissau: Débat télévisé entre les deux finalistes du second tour de la présidentielle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Super... L'histoire nous enseigne que le premier aux USA a eu lieu entre Nixon et Kennedy en 1960... En tant qu'observateur, je n'y voit aucun inconvénient à copier les blancs... Vive donc les blancs qui nous ont appris les bonnes manières... Je présume que les pseudo panafricanistes ignares viendront se plaindre aussi... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement