Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal-Guinée Bissau : Ingérence dans la présidentielle bissau-guinéenne, Dakar rejette les accusations de Simoes Pereira
 

Sénégal-Guinée Bissau : Ingérence dans la présidentielle bissau-guinéenne, Dakar rejette les accusations de Simoes Pereira

 
 
 
 2955 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 01 mars 2020 - 15:21

Le siège du ministère des affaires étrangères du Sénégal (ph KOACI)



Nous vous informions jeudi que le candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap vert à la présidentielle bissau-guinéenne, Domingos Simoes Pereira, a accusé le Sénégal d’être derrière l’investiture d’Umaro Sissoco Embalo à la fonction de président de la Guinée Bissau. Dans un communiqué parvenu à KOACI, en réponse à cette accusation, Dakar parle de « d’allégations infondées .


Le leader de la formation politique aux affaires depuis l’indépendance de ce pays croit savoir que le président sénégalais veut s’accaparer de ses ressources naturelles. Une sortie faite depuis Luanda, en Angola qui n’a pas laissé de marbre les autorités sénégalaises.


Par la voix du ministre des Affaires étrangères, le gouvernement du Sénégal a qualifié ces accusations « d’allégations infondées, irresponsables et contraires aux relations de bon voisinage qui ont toujours existé entre les peuples sénégalais et bissau-guinéen ».


 

« Fidèle à son attachement aux principes qui guident les relations entre Etats, notamment la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, le Sénégal respecte la souveraineté de la Guinée-Bissau et ses Institutions », poursuit le communiqué du chef de la diplomatie sénégalaise.


En conclusion, le bon déroulement de la présidentielle en Guinée Bissau est salué et le président élu, Umaro Sissoco Embalo, félicité.


Investi par le Mouvement pour l’Alternance démocratique (MADEM G15); Umaro Sissoco Embalo a été déclaré vainqueur à l’issue de la deuxième manche de la présidentielle en Guinée Bissau par la Commission nationale électorale (CNE). Il a obtenu 53,55% des suffrages valablement exprimés tandis que le candidat du PAIGC est crédité de 46,45% des voix.


Cependant Domingos Simoes Pereira a rejeté les résultats de la CNE, arguant qu’il y a eu des irrégularités. Il a introduit un recours à la Cour suprême aux fins d’annulation du scrutin du 29 décembre. La juridiction suprême a exigé à deux reprises un recomptage des voix qui s’est soldé par la confirmation de la victoire d’Umaro Sissoco Embalo. D’où la décision de ce dernier d’organiser sa prestation de serment et son installation au palais de la République.



 

Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Sénégal-Guinée Bissau : Ingérence dans la présidentielle bissau-guinéenne, Dakar rejette les accusations de Simoes Pereira
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Chers pays membres de la CEDEAO... Évitons de nous immiscer dans les affaires internes de nos pays frères. Que cela soit un principe sacro-saint... Ceci étant, le mauvais perdant aux élections qui porte ces accusations se basent seulement sur un tweet que j'ai vu qui a bien l'air anodin. Bon, comme le perdant, il cherche un bouc émissaire... Chez nous, les tribuns du chien gbagba avaient trouvé la grande France comme bouc émissaire pout refuser de céder et faire 3 MILLE MORTS... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement