Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Covid-19, grâce présidentielle accordée à 2600 prisonniers
 

Nigeria : Covid-19, grâce présidentielle accordée à 2600 prisonniers

 
 
 
 1583 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 avril 2020 - 15:49

Appel pour la libération de prisonniers à Abuja (ph)


A la faveur des mesures préventives contre la propagation du Covid-19 au Nigeria, 2600 détenus ont recouvré leur liberté.


La mesure est une amnistie et une grâce présidentielle accordée par le Président nigérian, Muhammadu Buhari. Elle a été annoncée par le ministre nigérian de l'Intérieur, Rauf Aregbesola, hier jeudi au siège du Service correctionnel à Abuja lors d'une conférence de presse.


Les prisonniers ayant bénéficiés de la grâce sont pour certains ceux qui sont âgés ou malades. Les autres sont les condamnés qui ont purgé une peine de trois ans et plus et qui ont moins de six mois à purger, les détenus ayant des amendes ne dépassant pas 50,000 Naira et qui n'ont aucun cas en instance.


Les détenus exemptés


 

Le ministre Aregbesola a expliqué que la grâce présidentielle accordée ne concerne pas les détenus condamnés pour des délits violents extrêmes tels que terrorisme, enlèvement, banditisme armé, viol, traite des êtres humains, homicide coupable, entre autres.


Pour sa part, le ministre nigérian de la Justice, Abubakar Malami, a déclaré que les Nations Unies ont appelé les pays du monde à réduire le nombre de détenus dans les centres de détention pour cause liée aux mesures de distanciation sociale.


Ajoutons que parmi les prisonniers libérés, Buhari a accordé l'amnistie à cinq ex-détenus parmi lesquels feu Professeur Ambrose Alli, feu Chief Anthony Enahoro, l'ancien lieutenant-colonel Moses Effiong, le Major E. J Olanrewaju et Ajay I. Olusola Babalola.


 

Les prisonniers libérés sont appelés à se repentir et à refaire une vie afin de justifier la confiance que le gouvernement a en eux. Les communautés dans lesquelles les ex prisonniers retourneront sont priées d’accueillir à bras ouvert les ex détenus sans stigmatisation.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement