Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Non application de la nouvelle grille tarifaire des prestations des sociétés de dépannage, IDE dans le viseur des transporteurs
 

Côte d'Ivoire : Non application de la nouvelle grille tarifaire des prestations des sociétés de dépannage, IDE dans le viseur des transporteurs

 
 
 
 4302 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 24 juin 2020 - 10:22

Des transporteurs dénoncent les agissements de la société Ivoire Dépannage Express (IDE) dans le remorquage des automobiles.


Selon ces derniers, IDE n’appliquerait pas la nouvelle grille tarifaire des prestations des sociétés de dépannage arrêtée par le Ministère des transports et qui est entrée en vigueur depuis le 1er mai 2020 sur l’ensemble du territoire national.


« IDE n’applique la réglementation arrêtée par la tutelle. Il ne respecte aucune réglementation en la matière. Même pour une crevaison de pneu, elle te fait remorquer. Là où l’usager doit payer 50.000 FCFA on te prend 200.000 FCFA. Après t’avoir remorqué, trois jours après, vous payez une pénalité de 5000 FCFA par jour et au bout de six mois, ils peuvent vendre votre véhicule », dénoncent-ils, avant d’accuser. « Tout cela se fait avec la complicité des forces de l’ordre et des autorités municipales. »


 

Selon le document du système Assistance Dépannage Remorquage (ADR) , l’assistance systématique est entièrement gratuite et n’intervient que sous les conditions suivantes : « Crevaison de pneus si l’usager dispose de tout l’équipement nécessaire pour le changement de sa roue ; Chauffage du moteur ou tout incident momentané et bref si le véhicule est en mesure de redémarrer après quelques minutes de refroidissement et d’attente, sans qu’il ne soit nécessaire de procéder au remplacement d’une pièce défectueuse etc...


Le document

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Le montant de dépannage ne serait dû que si l’operateur intervient directement pour dépanner le véhicule.

Lesdits montants de remorquage concernent les motocyclettes et tricycles jusqu’au train routier en passant par les véhicules utilitaires de PTAC, camion, semi-remorque et remorque ainsi que les autocars et bus sont détaillés comme suit : Véhicule vide de 19.000 FCFA pour le jour à 110.000 FCFA la nuit ; Un véhicule chargé, de 22.000 FCFA le jour à 190.000 FCFA la nuit (voir documents).


Donatien kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement