Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Soupçonnés du détournement de don alimentaire, les dirigeants s'expliquent sur une affaire de riz qui divise le pays
 

Cameroun : Soupçonnés du détournement de don alimentaire, les dirigeants s'expliquent sur une affaire de riz qui divise le pays

 
 
 
 1641 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 juillet 2020 - 08:14

 

Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique (Ph) 


Au Cameroun, une étrange préoccupation alimentaire occupe l’actualité. Des dirigeants soupçonnés d’avoir détourné un don alimentaire sont obligés de s’expliquer devant l’opinion. 


4000 sacs de riz de 25 kilos chacun avaient été offerts le 9 avril 2020 par l’entreprise Orca dans le cadre de la riposte du gouvernement dans la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19. Ce don était destiné aux malades de coronavirus et aux personnes mises en quarantaine. 


Près de 4 mois après, le riz est introuvable et le mystère demeure entier autour de sa distribution. 

Selon le journal « Le Jour » et plusieurs journalistes, le riz offert par Orca n’est jamais arrivé aux destinataires. 

Où est passe le riz d’Orca ? 


 

Des responsables administratifs et des élus locaux interrogés pas le journal « Le Jour » ont affirmé n’avoir pas reçu le don de riz offert pour les victimes du coronavirus.


Préoccupation alimentaire


Sous le feu de critiques pour la gestion du don alimentaire et soupçonné de détournement le ministre de la santé publique a expliqué à la télévision nationale que les sacs de riz avaient été acheminés aux 10 gouverneurs de région.  

Selon le ministre de la santé publique, le riz avait été distribué aux gouverneurs depuis le 29 avril 2020 contre décharge

.

« Pour que cela soit clair pour tous, les 4000 sacs de riz Orca ont été entièrement repartis et acheminés depuis le 29 avril aux 10 gouverneurs de région, avec toutes les décharges nécessaires », a déclaré le ministre de la santé publique sur son compte Twitter.


Pour de nombreux camerounais, l’affaire dite du riz d’Orca est révélatrice de la mal gouvernance ambiante dans un pays où les détournements de fonds publics et de dons sont légions. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Togo : Mme Victoire Dogbé, une femme Premier ministre dans l'histoire...
 
 
Togo :  Mme Victoire Dogbé, une femme Premier ministre dans l'histoire du pays
Politique
 
Côte d'Ivoire : Faute de mieux, une sex-tape en guise de pré-campagne...
 
 
Côte d'Ivoire : Faute de mieux, une sex-tape en guise de pré-campagne du RHDP à Bangolo
Niger : Présidentielle, Hama Amadou promet un « scénario à la malienne » en cas de rejet de sa candidature
Politique
Niger : Présidentielle, Hama Amadou promet un « scénario à la mal...
Niger il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire : Après la décision de la cour africaine, l'avocat de Gbagbo : « C'est une décision satisfaisante pour les intérêts de mon client »
Politique
Côte d'Ivoire : Après la décision de la cour africaine, l'avocat...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Burkina Faso : Le bal des candidats à la présidentielle lancé
Politique
Burkina Faso : Le bal des candidats à la présidentielle lancé
Burkina Faso il y a 4 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Soupçonnés du détournement de don alimentaire, les dirigeants s'expliquent sur une affaire de riz qui divise le pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
Toujours des détournements massifs de fonds publics ,de don alimentaires et des prêts octroyés par des pays développés un peu partout en Afrique subsaharienne. ... Le but REEL INAVOUE de la quasi-totalité de nos dirigeants politiques est de s'enrichir vachement avec leurs familles et clans et rendre le peuple plus PAUVRE........ Un penseur a dit : " On fait de la POLITIQUE pour rendre HEUREUX le peuple et NON s'enrichir et se rendre heureux...."
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement