Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Une malade de Covid-19 violée dans un centre de traitement par un agent de la Croix-rouge
 

Sénégal : Une malade de Covid-19 violée dans un centre de traitement par un agent de la Croix-rouge

 
 
 
 4905 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 août 2020 - 11:11

Un individu dans les couloirs d’un centre de traitement covid 19 à Dakar 



Au Sénégal, une patiente de la Covid-19  a accusé, il y’a quelques jours, un agent de la Croix rouge de l’avoir violé dans sa chambre d’hospitalisation. La présumée victime dont l’identité n’est pas révélée a fait hier de terribles révélations sur sa mésaventure, a appris KOACI.


La fille de 20 ans a été convoyée dans un hôtel de la place, après que les tests effectués sur elle sont revenus positifs. La patiente a commencé à manifester des signes d’angoisse et de stress. Ce comportement n’a pas échappé à la vigilance de l’agent de la Croix rouge qui a décidé de lui exprimé son soutien.


En effet, revenant sur les faits devant les enquêteurs, elle explique qu’au 6e jour, un individu que elle arrivait pas à identifier, à cause de sa tenue de protection, est venu dans sa chambre pour lui apporter le petit-déjeuner. Et tout est parti de là. 


« Lorsque je lui ai ouvert la porte, il m’a dit que je suis timide et qu’à chaque fois qu’il m’apporte le petit-déjeuner, je ne daigne pas le regarder dans les yeux. Avant même que je ne lui réponde, il s’est introduit dans ma chambre. Ce qu’ils ne sont pas autorisés à faire. Je lui ai dit que je suis angoissée parce que j’ai peur et que je veux rentrer chez moi. De suite, il m’a réconfortée en me disant que cette maladie n’était pas du tout grave, que je guérirais bientôt et rentrerais chez moi.  Il m’a même laissé un numéro de téléphone pour que je l’appelle si le besoin se fait sentir. Ensuite, il est sorti de la chambre », raconte la présumée victime.


 

Avant de poursuivre dans des propos rapportés par nos confrères de Libération : « Quelques minutes après, la même personne est revenue dans ma chambre avec 6 bouteilles d’eau qu’il a déposées sur l’armoire. Au même moment, je l’ai senti me toucher par derrière en pressant très fort mes seins. J’étais prise de peur, mais personne ne pouvait m’entendre à cause des portes blindées. (…) Je lui ai demandé de me laisser tranquille, mais il ne voulait rien entendre. Il a continué à palper tout mon corps », a-t-elle ajouté.


Poursuivant, elle  affirme qu’il a soulevé et lui a demandé de l’embrasser. Une chose qu’elle aurait refusé.  « J’ai réussi à me libérer avant de me réfugier dans un coin, près du lit. Il est parti fermer à clé la porte de la chambre ainsi que la fenêtre. Lorsqu’il est revenu vers moi, il m’a bousculé sur le lit. Il a essayé d’introduire ses deux doigts dans mon sexe, mais cela n’a pas fonctionné à cause du sous-vêtement que je portais ».


La fille de 20 ans dit avoir résisté, c’est ainsi qu’elle s’est couchée sur le ventre. Son présumé violeur lui aurait demandé de le laisser faire. « Il  m’a demandé si j’ai une fois eu des rapports sexuels. Je lui ai répondu par l’affirmative en lui indiquant que ce qu’il est en train de faire, c’est du viol. Par la suite, il m’a bluffée en me faisant croire qu’il allait partir et me laisser tranquille. (…) Il m’a encore bousculée sur le lit en recommençant sa sale besogne », a-t-elle raconté.


Et de terminer : « Il a enlevé sa tenue de protection ainsi que son pantalon. Il a enlevé son gant de protection, qu’il a mis sur son sexe en guise de préservatif. Il a soulevé ma robe et enlevé mon sous-vêtement avant d’introduire ses deux doigts dans mon sexe. Puis, il a écarté mes deux jambes. Le bout de ma robe était retombé couvrant de fait mon sexe. Je continuais à résister, malgré tout il a réussi à me pénétrer. Après son acte, il m’a ordonné de ne raconter à personne ce qui s’était passé, mais je ne pouvais plus me taire ».




 

Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com 




 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Laurent Akoun, vice-président du FPI perd un fils à Ab...
 
 
Côte d'Ivoire : Laurent Akoun, vice-président du FPI perd un fils à Abidjan
Société
 
Mali : « Attentats du Radisson Blu et de La Terrasse », le jihadiste I...
 
 
Mali : « Attentats du Radisson Blu et de La Terrasse », le jihadiste Ibrahim 10 comparaît à Bamako
Côte d'Ivoire : Effondrement d'un immeuble à Yopougon, un bébé de huit mois parmi les victimes décédées
Société
Côte d'Ivoire : Effondrement d'un immeuble à Yopougon, un bébé de...
Côte d'Ivoire il y a 19 heures
 
Nigeria :  L'Armée sur ses gardes, opte pour l'ordre démocratique et met en garde les fauteurs
Société
Nigeria : L'Armée sur ses gardes, opte pour l'ordre démocratique...
Nigeria il y a 19 heures
 
Burkina Faso : Décès du  père du Président Roch Marc Christian Kaboré
Société
Burkina Faso : Décès du père du Président Roch Marc Christian Ka...
Burkina Faso il y a 19 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Sénégal : Une malade de Covid-19 violée dans un centre de traitement par un agent de la Croix-rouge
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Il voulait avoir aussi :)
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Omg!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
J'imagine ce qu'il a fait dans les pays en guerre. IL FAUT LE TRAQUER.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
thomson
A vouloir trop protéger la femme qui est un être faible , l'homme devient la victime du système.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La photo de KOACI effraie et fait TRES PEUR.... Alors que qu'il y a des millions d'Africains qui minimisent CORONAVIRUS.... Quant á l'article je crois bien le violeur doit avoir des troubles mentales.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement