Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Coup de tonnerre à la FIF, après le défaut de la Commission électorale, suspension du processus électoral et convocation d'une AG
 

Côte d'Ivoire : Coup de tonnerre à la FIF, après le défaut de la Commission électorale, suspension du processus électoral et convocation d'une AG

 
 
 
 21691 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 12 août 2020 - 08:02

Sidy Diallo


Alors qu'est évoquée une tentative de passage en force d'un des quatre candidats dont nous tairons le nom, et que samedi nous vous rapportions le rejet, non officiellement annoncé suite à des pressions, de deux de ces derniers dans la course à la présidence, dans un communiqué transmis la Fédération ivoirienne de football (FIF) annonce qu'après le défaut de la Commission électorale ont été décidées la suspension du processus électoral et la convocation d'une Assemblée Générale pour le 29 aout prochain.


Communiqué de la FIF transmis à KOACI pour diffusion


Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.


Pour rappel, l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro.


À cette occasion, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l’article 4 du Code Electoral de la FIF.


Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité.


Un second communiqué de la Commission électorale a été publié le 23 juillet 2020 pour reporter au samedi 1er août 2020 la date limite de dépôt des dossiers de candidature, en raison de la célébration de la fête de la Tabaski, le vendredi 31 juillet 2020, jour férié non pris en compte dans le calendrier électoral initial.


 

Tous les membres actifs de la FIF ont noté l’effervescence entourant les dépôts de candidatures.


Et ils attendaient les conclusions des travaux de la Commission électorale quand, le lundi 10 août 2020, le Directeur exécutif qui assure, en application des dispositions de l’article 5 du Code Electoral de la FIF, les fonctions de Secrétaire de la Commission électorale, a produit un rapport circonstancié.


Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.


Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020. Dans sa réponse datée du même jour, le Président de la Commission électorale a indiqué « avoir agi en toute naïveté, pour préserver la cohésion sociale, en cette période sensible ». Il a ajouté, avoir trouvé, avec les « éminents juristes, membres de la Commission, une solution ad ’hoc ». Enfin, le Président de la Commission a déclaré s’en remettre à la décision qui sera prise et ne pas s’opposer à une éventuelle récusation.


Par courriers en date du 10 août 2020, le Président de la FIF a informé la FIFA et la CAF de cette situation et de la convocation du Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF pour arrêter les mesures nécessaires.


Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020. Il est à préciser que la commission est composée de 7 membres.


Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code.


À ce stade, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait les constats suivants :


 

-   La Commission électorale a violé le Code électoral de la FIF et le mandat qui lui a été donné par l’Assemblée Générale ;

-   La Commission a ignoré les statuts, règlements et directives de la FIF ;

-   La confidentialité des travaux de la Commission électorale a été violée par les interventions d’un de ses membres sur les médias et les réseaux sociaux ;

-   La crédibilité de la Commission électorale est atteinte ;

-   La neutralité de certains membres de la Commission électorale est remise en cause ;

-   Le processus électoral en cours n’inspire plus confiance ;

-   Le délai imparti à la Commission électorale pour l’examen et la publication des candidatures a pris fin le mardi 11 août 2020 à 18 heures, sans décision rendue par celle-ci.


Ces constats, qui établissent la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes :


-   Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF ;

-   Convocation d’une Assemblée Générale de la FIF, en session extraordinaire, en application de l’article 36 des statuts de la FIF, pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales ;

-   Organisation de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIF le samedi 29 août 2020 à Abidjan, pour délibérer sur l’ordre du jour suivant :

o   Rapport du Comité exécutif sur la décision de suspension du processus électoral ;

o   Recomposition de la Commission électorale et poursuite des opérations électorales ;

o   Divers.


Le Comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA et de la CAF, et de veiller à ce qu’il soit irréprochable.


Le comité exécutif invite à la sérénité l’ensemble de la famille du football ivoirien.


                        Fait à Abidjan, le 11 août 2020.

                        Augustin Sidy DIALLO

                        Président de la FIF.


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Sport
 
Côte d'Ivoire : Eliminatoires de la CAN 2021, un arbitre Tunisien au s...
 
 
Côte d'Ivoire : Eliminatoires de la CAN 2021, un arbitre Tunisien au sifflet d'éléphants-Barea, des ivoiriens pour Cameroun-Mozambique
Sport
 
Côte d'Ivoire : CAN 2021, où se jouera la rencontre retour entre les...
 
 
Côte d'Ivoire : CAN 2021, où se jouera la rencontre  retour entre les éléphants et les Barea  de Madagascar ?
Côte d'Ivoire : COVID-19,  la 6ème édition du Marathon international du District d'Abidjan reportée au 15 novembre  2021
Sport
Côte d'Ivoire : COVID-19, la 6ème édition du Marathon internatio...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Côte d'Ivoire : La FIFA autorise Willy Boly de Wolverhampton a joué avec les éléphants
Sport
Côte d'Ivoire : La FIFA autorise Willy Boly de Wolverhampton a jo...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Côte d'Ivoire : Classement FIFA, les éléphants 61è mondial toujours à la 12 è place africaine
Sport
Côte d'Ivoire : Classement FIFA, les éléphants 61è mondial toujou...
Côte d'Ivoire il y a 5 jours
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Coup de tonnerre à la FIF, après le défaut de la Commission électorale, suspension du processus électoral et convocation d'une AG
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Drogba n'a qu'a arreter ce qu'il est entrain de faire, on découvre son vrai visage en tout cas. Tu peux pas, laisse plutot que vouloir forcer.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Amen!
 
 il y a 2 mois
SRIKABLA
Dis aussi á ton PR- DRAMANE d'arreter ce qu'il est entrain de faire, on ne force pas.
 
 il y a 2 mois
fakolycoumba
tu as une idée sélective des coup de force
 
 il y a 2 mois
gmlemage
Drogba a fait quoi ? Franchement toi meme quand tu regarde tout ça la est ce que tu a besoin d'etre un enarque pour savoir que c'est pas clair ? Toi aussi mon frere.
 
 il y a 2 mois
LeMagotOuRien
Rires ! ..on reconnait là l'héritage et la leçon laissés par gbagbo laurent à une frange de la population ivoirienne ! : "au lieu de vous attaquer d'emblée aux textes et règles de jeu avant e competir, laissez les textes, faites fi des règles du jeu en vigueur et procéder par des mouvements de foule et focez le passage en détruisant tous les acquis s'il le faut"! ..pure attitude manipulatrice et populiste !.. Et malheureusement drogba didier s'est laissé entrainer et baptiser à ces méthodes auto humiliante quand elles ne marchent pas comme c'est le cas !..même là encore, René diby et drogba n'ont pas su être et se présenter comme personnes ressources !.. Ado au moins à montrer et enseigner qu'il fait se battre pour que les textes et lois soient appliqués tels quel et non dévoyés et instrumentalisés !..bref !! Quand on vous dit que l'Afrique, notamment notre pays la Côte d'Ivoire, n'a pas les hommes de ses défis, en voilà encore une preuve patente!..pas étonnant que les quelques uns avec qui ça marche, tel Alassane Ouattara, veulent rempiler et poursuivre leur oeuvre !.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Que le regime rdr enlève sa main dans la FIF et tout se passera bien. Tampiri
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
C'est le PR DRAMANE qui avait IMPOSE l'inconnu Sidy Diallo á la tete de la FIF á cause de son papa Aboulaye Diallo(l'ancien coursier milliardaire de feu H-Boigny). Aujourd'hui le même Sidy Diallo, le corrompu trouve des failles dans l'organisation du processus électoral.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
C'est faux. Ce n'est pas dramane qui l'a imposé. Ne voyez pas la main d'ADO partout. Sidi est dans le foot depuis des années et a succédé logiquement à anouma. Par contre lui Sidi veut imposer sory...vaille que vaille. Et voilà ce que ça donne.
 
 il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement