Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidence de la CAF, Infantino  veut une candidature unique  du  Sud-africain, Anouma dénonce une méthode « anti-démocratique »
 

Côte d'Ivoire : Présidence de la CAF, Infantino veut une candidature unique du Sud-africain, Anouma dénonce une méthode « anti-démocratique »

 
 
 
 9023 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 mars 2021 - 18:15

Anouma 


Les soupçons de manœuvres souterraines du président de la FIFA, relevés dans nos précédents articles sont désormais avérés.


En effet, le juriste Italo-Suisse, Giovanni Vincenzo Infantino dit Gianni Infantino, a envoyé des émissaires à Rabat au Maroc afin de convaincre, l’ancien président de la FIF, Jacques Anouma, le Sénégalais, Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya, afin qu’ils se retirent de la course à la présidence de la CAF , au profit du Sud-africain , Patrice Motsepe, par ailleurs sa préférence à la succession du malgache , Ahmad Ahmad.


En retour, l’ivoirien sera nommé conseiller spécial du nouveau président de l’institution et les deux autres occuperont respectivement les postes de premier et deuxième vice-présidents.


Une distribution de postes que ne partage pas Anouma qui l’a dénoncé ce mercredi dans un entretien accordé à l’AFP.


Pour l’ancien patron du football ivoirien, c’est une méthode « anti-démocratique ». « Je suis choqué. On met plus en avant une distribution de postes qu'un accord pour aller vers l'unité. On a l'impression qu'on a sacrifié l'Afrique sur l'autel de nos ambitions personnelles », dit Anouma, ancien membre du comité exécutif de la Fifa. « Ce qui se passe n'est pas trop démocratique, on impose aux électeurs un schéma. Qui vous dit qu'ils sont preneurs ? », ajoute-t-il.


 

Jacques Anouma, Patrice Motsepe, Ahmed Yahya et Augustin doivent se retrouver le week-end prochain à Nouakchott lors de la finale de la CAN U20, pour arrêter un choix avant l'élection du 12 mars.


Pour l’heure, seul chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, peut demander à son compatriote de se retirer de la course à la présidence de la CAF.


Ce n’est donc pas la pression « néocolonialisme » adoptée par Infantino qui a décidé de mettre le football africain à la botte de la FIFA, qui fera reculer Jacques Anouma.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidence de la CAF, Infantino veut une candidature unique du Sud-africain, Anouma dénonce une méthode « anti-démocratique »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
En tant qu'Ivoiro-Africain, je m'insurge au plus haut point. Pourquoi @Peace101 est le seul Ivoiro-Africain qui en parle et condamne sur KOACI ? Où sont les panafricanistes ? On a besoin de vous ici ou bien le seul vrai panafricaniste c'est ce mec @Peace101 ?
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
T'as pas un bon boulot voilà pourquoi tu passes tout ton temps ici. Ko ivoiro-africain
 
 il y a 8 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement