Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : Lobbying pétrolier des Biafrais envers la Côte d'Ivoire, le Togo et 3 autres pays de la CEDEAO
 

Nigeria : Lobbying pétrolier des Biafrais envers la Côte d'Ivoire, le Togo et 3 autres pays de la CEDEAO

 
 
 
 3747 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 mars 2021 - 15:59



Nnamdi Kanu (ph)


L’ambition indépendantiste qui habite certains nigérians du sud-est (Biafra) est réalimentée par des propositions alléchantes faites à l’adresse de certains pays de la CEDEAO.


Nnamdi Kanu, le leader des Peuples Autochtones du Biafra (IPOB), a promis que le Biafra distribuera gratuitement du gaz et du pétrole au Ghana, au Togo, au Bénin, à la Côte d'Ivoire et à la Gambie une fois que le territoire se sera séparé du Nigéria.


Dans une déclaration en date du 08 mars 2021 et rendue publique par Emma Powerful, le porte-parole de l'IPOB, Kanu a déclaré que le Biafra promet de « donner gratuitement du pétrole et du gaz au Ghana, au Togo, à la République du Bénin, à la Côte d'Ivoire, à la Gambie et à d'autres pays d'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique en général ».


 

En justifiant le bien-fondé de la lutte pour l’indépendance du Biafra, le leader de l’IPOB a expliqué qu’il « s'agit de leur prouver que la lutte pour l'autonomie du Biafra n'est pas motivée par la quête de contrôle de la manne pétrolière. Notre lutte pour l'autonomie découle plutôt de notre désir de libérer toute la race noire de l'assujettissement ».


En pensant a plus d’épanouissement dans la sous-région, Nnamdi a souligné que « le Biafra veut avoir des voisins libres et pacifiques afin qu'ils puissent également bénéficier de notre prospérité et de notre entreprise ».

Outre la proposition de livraison gratuite de pétrole à certains pays de la CEDEAO, Kanu a promis sur le plan interne que les communautés chrétiennes du nord persécutées se verront accorder l'asile politique au Biafra pour les sauver des attaques perpétrées par des terroristes.


Défi du controversé Asari Dokubo au gouvernement fédéral


Après que l’IPOB ait fait ses propositions, Asari Dokubo, le leader de la Force de salut des Peuples du Delta du Niger, est sorti de sa réserve pour défier le gouvernement nigérian en formant un nouveau gouvernement pour le Biafra.


Dokubo a en effet annoncé le dimanche dernier la formation d’un Gouvernement coutumier de facto du Biafra (BCG) et ajouté qu’il procédera à la mise en place de structures provinciales pour le nouveau gouvernement.

En justifiant sa démarche, Dokubo a expliqué qu’« en tant que peuple, nous avons résolu qu'en tant que Biafra, qu’il est temps pour nous de prendre notre destin entre nos mains et d'apporter la liberté à nous-mêmes, à nos enfants et à la génération des Biafrans à naître ».


En réaction à cette déclaration, le ministre nigérian de l'Information et de la Culture, Lai Mohammed, a répliqué le lundi dernier à Lagos que le pouvoir du Président Muhammadu Buhari ne se laissera pas distraire par ce qu'il a décrit comme un théâtre absurde que joue un farceur qui cherche à attirer de l'attention sur sa personne. Le ministre Lai a qualifié le gouvernement de Dokubo de fantôme.


 

Pour rappel, en 1967, après deux coups d'État et des troubles qui ont entraîné le retour d'environ un million d'Igbos dans le sud-est du Nigeria, la « République du Biafra » a fait sécession avec à sa tête un jeune officier du nom d’ Emeka Odumegwu Ojukwu. En janvier 1970, la guerre civile prit fin avec plus d'un million de morts et la « République du Biafra » est rayée de la carte.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria : Lobbying pétrolier des Biafrais envers la Côte d'Ivoire, le Togo et 3 autres pays de la CEDEAO
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Voilà un terroriste, un reveilleur ( anachronisme) de conflit et de problème avec des lots de morts. Dieu même déteste des gens comme celui ci . Il faut l’arrêter et le mettre en prison à vie ,ce salaud imbecile criminel de Kanu. Tous avec leurs dirigeants idiots ils ne comprennent le danger que lorsque les morts commencent à se suivre . Tout sécessionniste est un colonialiste à combattre avec la dernière énergie en Afrique. Son Excellence Buhari, si tu me lis ,arrête vite cet imbecile criminel de Kanu et cachez le sans voir le soleil avant que les hommes ne commencent par se faire encore tuer pour de telles idioties d’indépendantisme.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement