Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Retombées de la Covid-19 sur les salaires d'Akufo-Addo et ses ministres
 

Ghana : Retombées de la Covid-19 sur les salaires d'Akufo-Addo et ses ministres

 
 
 
 2301 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 mai 2021 - 11:59


Akufo-Addo, en blanc, et son vice-président (ph)


Les membres du gouvernement ghanéen ne verront pas leur salaire être augmenté en cette année 2021 en raison de la crise sanitaire dans laquelle le pays se trouve.


En lien avec circonstance, le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a annoncé que les ministres du gouvernement et lui-même ne bénéficieront pas d'une augmentation de salaire dans le but de remettre l'économie sur les rails au milieu de la pandémie Covid-19.


Akufo-Addo a porté cette mesure à la connaissance des travailleurs à Accra lors de la célébration du 1er mai (Fête du travail). La fête du travail de cette année au Ghana est basée sur le thème « Relance économique à l'ère de la Covid-19 : le rôle des partenaires sociaux ».


En jugeant utile de maintenir intact le salaire des membres de l’Exécutif ghanéen, le Président Akufo-Addo a déclaré que « J'ai pris la décision de geler les augmentations de salaire pour cette année 2021 pour moi-même en tant que Président, le vice-président, les ministres, les vice-ministres et toutes les personnes nommées par l'Exécutif ». Il a expliqué que cette décision fait partie de la contribution de l'Exécutif à la volonté d’économiser des revenus pour l'État à la suite de la dévastation économique causée par le Covid-19. Les travailleurs du secteur public du pays ont exprimé leur inquiétude face à l’affirmation du gouvernement selon laquelle il n’y a pas assez d’argent pour faire face aux augmentations de salaire cette année.


 

Akufo-Addo a ajouté que les négociations pour un nouveau salaire minimum ont commencé. Il a assuré les travailleurs du secteur public de la sécurité de l'emploi qu'aucun travailleur ne perdra son emploi en raison de la pandémie. Il a exhorté les syndicats à continuer de maintenir la paix qui prévaut en continuant à recourir au dialogue social avec le gouvernement et les parties prenantes.


De son côté, le secrétaire général de l’Union des syndicats (TUC), Dr Anthony Yaw Baah, a révélé que 800 000 travailleurs au Ghana ont souffert d'une baisse de salaire en raison de l'effet du coronavirus sur l'économie locale.


Mahama dénonce les impôts


L'ancien Président John Mahama a critiqué le gouvernement sur l'augmentation des impôts, affirmant que cette mesure va encore peser plus sur les ghanéens.


Dans cet ordre d’idée, le Secrétaire général du parti de l’opposition NDC, Johnson Asiedu Nketiah, a promis de redonner espoir aux travailleurs ghanéens et de meilleures conditions de travail sous un futur gouvernement sous sa direction. Le parti a ainsi encouragé les travailleurs à donner le meilleur d'eux-mêmes malgré les difficultés posées par la pandémie mondiale.


 

Il est à rappeler que peu après la survenue de la Covid-19 au Ghana l’année dernière, le gouvernement a rendu la fourniture de l'eau courante gratuite pour tous les ménages, l'électricité gratuite pour certains consommateurs et une réduction de 50% pour tous les autres consommateurs.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Retombées de la Covid-19 sur les salaires d'Akufo-Addo et ses ministres
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement