Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali :  Sommet de la CEDEAO convoqué au Ghana, dessous de la libération de Bah N'daw
 

Mali : Sommet de la CEDEAO convoqué au Ghana, dessous de la libération de Bah N'daw

 
 
 
 3452 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 mai 2021 - 14:20


Goodluck chez Buhari ce vendredi à Abuja (ph)


La CEDEAO a annoncé la tenue d’un sommet d’urgence pour le 30 mai à Accra au Ghana pour discuter des voies et moyens devant concourir à résoudre à l'amiable la crise politique au Mali.


Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo, et par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO a convoqué un Sommet Extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement pour une action décisive face au coup d'État militaire au Mali.


Akufo-Addo a annoncé la tenue de ce sommet hier jeudi à Abuja au Nigeria à l'ouverture de la première session extraordinaire 2021 du parlement de la CEDEAO. Il a dénoncé le développement en cours au Mali et a précisé que le sommet délibérera sur la manière de trouver une solution durable à la crise en Afrique de l'Ouest. Le Président en exercice de la CEDEAO a précisé avoir mandaté la délégation de médiation de la CEDEAO dirigée par Goodluck Jonathan pour se rendre au Mali afin de faire une évaluation de la situation dans son ensemble.


Tractations pour la libération du Présidant et du Premier ministre de transition


Le retour de l’ancien Président nigérian Goodluck Jonathan, l’envoyé spécial de la CEDEAO à Bamako au Mali peu après l’arrestation du Président et le Premier ministre de transition ont permis d’obtenir leur libération dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 mai 2021.


 

En revenant sur cette libération, Ikechukwu Eze, le chargé de communication de Jonathan a révélé que l'intervention de l'ancien Président nigérian Jonathan a conduit à la libération du Président intérimaire et du Premier ministre du Mali, respectivement Bah Ndaw et Moctar Ouane par les chefs de l'armée malienne.


Selon Eze, le médiateur de la CEDEAO dans la crise au Mali et son équipe ont obtenu le mercredi 26 mai l'engagement des chefs militaires de libérer Ndaw et Ouane, après leur avoir rendu visite au camp Kati près de Bamako où ils étaient détenus.


Eze a révélé qu'avant de rendre visite au Président et au Premier ministre en détention, Jonathan a rencontré le Colonel Goita et a demandé une libération inconditionnelle des détenus et a exhorté les autorités militaires à maintenir la paix et la stabilité, gages essentielles pour la poursuite du processus de transition.


Les deux premiers responsables de la transition au Mali ont été arrêtés le 24 mai dernier et mis « hors de leurs prérogatives » par le vice-président de la transition, le Colonel Assimi Goïta. Ce dernier les a accusés d'avoir manqué à leurs devoirs et d'avoir cherché à saboter la transition du pays.


Compte rendu de Jonathan à la CEDEAO


Après avoir obtenu la libération du Président et du Premier ministre de la transition, l’envoyé spécial de la CEDEAO a quitté Bamako jeudi pour aller présenter un rapport de la situation aux chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO pour de nouvelles décisions à prendre sur la nouvelle situation au Mali.


 

Le Président Muhammadu Buhari et l’envoyé spécial de la CEDEAO, Goodluck Jonathan se sont rencontrés ce vendredi à Abuja au sujet de la crise politique au Mali. Buhari a appelé les acteurs de la crise politique au Mali à se rassembler pour la paix et l'unité du pays.


Pour sa part, Jonathan a informé le Président nigérian de la situation actuelle au Mali après avoir rencontré les principaux acteurs politiques avant le sommet de la CEDEAO qui est sous la présidence du Président ghanéen Akufo-Addo.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali : Sommet de la CEDEAO convoqué au Ghana, dessous de la libération de Bah N'daw
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1666
Oui
41%  
 
2299
Non
56%  
 
113
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement