Mali Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Suspension du pays des instances de l'Organisation de la francophonie
 

Mali : Suspension du pays des instances de l'Organisation de la francophonie

 
 
 
 1668 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 juin 2021 - 17:11


L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a décidé, jeudi, lors de sa session extraordinaire, de suspendre le Mali de ses instances suite au coup d’État orchestré par la junte militaire le 24 mai contre les autorités de la transition.


L’OIF a néanmoins décidé de maintenir les programmes de coopération multilatérale francophone, notamment ceux en soutien du processus de rétablissement de l’ordre constitutionnel et démocratique.


Dans la résolution adoptée le 3 juin, les pays membres de l’OIF ont exigé des forces de défense et de sécurité maliennes « la levée immédiate de toutes les restrictions imposées à tous les acteurs politiques, en particulier l’assignation à résidence des anciens Président et Premier ministre ».


L’OIF a demandé la mise en place, dans les meilleurs délais, d’un gouvernement de transition conduit par une autorité civile et exigé que les prochaines élections soient organisées « au plus tard en mars 2022, dans un cadre concerté qui garantisse leur caractère libre, fiable et transparent ».


La Cédéao et l’Union Africaine (UA) avaient annoncé leur décision de suspendre à nouveau le Mali, théâtre en mai d'un second coup d'Etat militaire en neuf mois.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Mali : Suspension du pays des instances de l'Organisation de la francophonie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
"Pauvre a tort". " La loi du plus FORT est toujours la MEILLEURE"( Jean de la Fontaine). Les Maliens aiment d'ailleurs parler la langue Bambara dans tous leurs services. Qu'est-ce que la Francophonie apporte de positif aux Africains ??? Assimi Goita n'a pas fait de mal au peuple Malien. Ceux qui doivent être plutôt sanctionnés sont des dictateurs et anti-démocrates tels que: Condé(Guinée), Faure(Togo), DRAMANE(RCI), Talon(Benin), Deby-fils(Tchad), Biya(Cameroun).....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
L'OIF dirige maintenant ?
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement