Cedeao Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao :  Sommet citoyen au Benin en faveur de 2 mandats, adhésion du Président Talon
 

Cedeao : Sommet citoyen au Benin en faveur de 2 mandats, adhésion du Président Talon

 
 
 
 1831 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 juillet 2021 - 08:09

Des participants (ph)



Le deuxième sommet citoyen ouest-africain sur la bonne gouvernance, l'alternance et la démocratie s’est achevé au Benin sur une note d'adhésion du Président béninois sur le respect de la clause constitutionnelle de deux mandats et des recommandations pour l'essor de la démocratie dans les différents pays de la CEDEAO.


Le sommet panafricain de la jeunesse, qui s’est tenu du 08 au 10 juillet 2021 au palais des Congrès de Cotonou, vise à permettre à la jeunesse de la CEDEAO à se retrouver afin de construire ensemble la renaissance du continent. Il a pris fin par la formulation de recommandations à l’adresse des Organisations de la société civile de la sous-région, des Chefs d’Etat et de la CEDEAO afin d’avoir une bonne gouvernance et la démocratie avec des alternances régulières au pouvoir.


Le sommet, a regroupé en présentiel les représentants de 10 pays de la CEDEAO, et s’est voulu être un espace ouvert qui puisse porter haut la voix de la jeunesse ouest-africaine sur des sujets tels que l’intégration régionale, l’engagement citoyen des jeunes, la bonne gouvernance et l’alternance. Le sommet a été axé sur le thème «Vision 2050 de la CEDEAO : Vers la CEDEAO des peuples».


Des recommandations


Les participants au sommet de Cotonou ont formulé des recommandations qui, à termes, feront ancrer la pratique démocratique dans les différents pays de la CEDEAO


L’une des principales recommandations du sommet a porté sur la limitation des mandats dans l’espace CEDEAO. Dans cet ordre d’idée, le Professeur David Dosseh, le Coordinateur du sommet de Cotonou et porte-parole des Universités Sociales du Togo (UST) a réaffirmé la nécessité d'adopter urgemment un protocole précisant la limitation à 2 les mandats présidentiels dans l'espace CEDEAO.


 

Le Coordinateur du sommet a, dans ses recommandations, annoncé à l’adresse des chefs d’Etat à « respecter la limite fixée par la CEDEAO et par leur propre constitution de deux mandats présidentiels dans leur vie ».


A l’endroit de la CEDEAO, le sommet recommande que la Communauté adopte « urgemment un protocole précisant la limitation des mandats présidentiels à deux dans la vie d’un chef d’Etat » mais aussi qu’elle s’assure « de la libre de l’effectivité circulation des personnes et des biens entre les Etats membres ».


Engagement du Président Talon du Benin


Le Président béninois, Patrice Talon, a officielle renoncé à briguer un troisième mandat au terme de ses deux mandats constitutionnels.


Talon a fait part de son engagement le samedi 10 juillet 2021 lors de clôture du deuxième sommet citoyen ouest-africain sur la bonne gouvernance, l'alternance et la démocratie. Pour la circonstance, il a estimé que la limitation les mandats est au profit du peuple. Partant de cette conviction, il a déclaré que « Je mesure la portée du relais et devant vous combien je vais m’engager, vous prendre à témoin pour passer ce relais, le troisième dimanche de mai 2026, à celui qui aura la confiance du peuple béninois ».


Le relais, selon le Professeur Dosseh, est fait de deux matières, l’ébène et l’or, produit par deux artisans, un ébéniste togolais et un bijoutier sénégalais, et contient 20 grammes d’or. Le 2 symbolise le nombre de mandats maximum.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Contexte du sommet


 

Les participants au sommet par la voix de son Coordinateur Professeur Dosseh ont fait le constat d’un recul démocratique dans l’espace communautaire à travers le virus du troisième mandat, la restriction de l’espace civique et la mauvaise gouvernance. L’année 2020 a été marquée par l’organisation des élections qui ont inauguré l’entame du troisième mandat dans certains pays de la sous-région.


Dans son mot de bienvenue, le professeur Victor Topanou du Centre de Recherche sur l’Etat en Afrique (CREA), a loué l’initiative de ce sommet et a souligné que le CREA trouve un intérêt particulier à travailler avec les organisations de la société civile parce qu’elles constituent l’une des composantes de la gouvernance actuelle des Etats.


Pour le Professeur Dosseh qui espère en une renaissance de la jeunesse du continent à travers ces assises, il a lancé aux jeunes que « réjouissez-vous, car vous êtes comme la sève vivante, vous incarnez un espoir, celui d’une Afrique réconciliée avec elle-même et qui a décidé de prendre son destin en main ».


Les organisateurs du sommet Tournons La Page, African Rising, les Universités sociales du Togo (UST), le Front citoyen Togo Debout (FCTD) et CREA. Le premier sommet citoyen sur le protocole de démocratie et de bonne gouvernance de la CEDEAO a eu lieu du 13 au 15 juillet 2017 à Lomé au Togo.



Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cedeao : Sommet citoyen au Benin en faveur de 2 mandats, adhésion du Président Talon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Le Président béninois, Patrice Talon, a officielle( ment) renoncé à briguer un troisième mandat au terme de ses deux mandats constitutionnels D’où l’auteur de l’article a t il tiré cette incongruité et non sens??????? Heureusement que l’article même n’a pas de nom. Honte pour koaci.com Vous venez de Jupiter ou quoi ?????
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement