Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ressources animales et halieutiques, les syndicats durcissent le ton, 7 jours de discussion accordés au gouvernement
 

Côte d'Ivoire : Ressources animales et halieutiques, les syndicats durcissent le ton, 7 jours de discussion accordés au gouvernement

 
 
 
 3567 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 13 juillet 2021 - 16:43

Les responsables des syndicats du Ministère des ressources animales et halieutiques ce mardi (Ph KOACI)




Suite à la grève de trois jours qu'ils ont mené du 8 au 10 juillet dernier, les trois syndicats du Ministère des ressources animales et halieutiques, à savoir le Cofamirah, le Synateve-ci et le Synhaci ont, au cours d'une rencontre avec la presse, tenue ce mardi 13 juillet 2021, comme constaté sur place par KOACI, haussé le ton quant à leurs revendications. 


"La grève sera reconduite à une date que nous indiquerons très prochainement après les différentes rencontres avec les autorités pour une durée de sept (07) jours et reconductible systématiquement pour un mois si nous n'avons pas eu gain de cause. Après l'Assemblée générale extraordinaire du dimanche 11 juillet 2021, nous avons décidé d'appeler à un grand rassemblement très bientôt pour envahir l'abattoir de Port-Bouet, la Caistab, les postes d'entrée et tous les points stratégiques du ministère des ressources animales et halieutiques.", a martelé Blaise Ta bi Djehi, porte-parole du collège des syndicats du ministère des ressources animales et halieutiques.


Bien plus, les agents du ministère des ressources animales et halieutiques, d'ailleurs en première ligne de la lutte contre la Covid-19, s'offusquent, qu'en plus des conditions déplorables dans lesquelles ils travaillent, d'être jusqu'ici laissés pour compte quand au prime Covid-19


 

"Nous demandons au cabinet du Mirah de prêter une oreille attentive aux cris de cœur des agents sinistrés et qui croupissent sous le poids de la misère, car les salaires de leurs agents ne leur permettent pas de faire face à cette inflation marquée par la flambée généralisée des prix des denrées de première nécessité. Nous demandons au ministre de nous octroyer des primes qui pourraient nous permettre de vivre décemment et de nous soigner convenablement", ont lancé les agents à l'endroit de la tutelle.


Aussi, les indemnités de risque et de sujétion dont bénéficiaient en 2009 les agents du Mirah ainsi que ceux du ministère de l'Agriculture, les syndicats ont-ils exigé son réoctroi.


Engagés à donner une chance à la discussion, le collectif des syndicats a, enfin, demandé au président de la République de leur permettre de bénéficier, à l'instar des agents techniques des eaux et forêts, d'un régime indemnitaire particulier, conformément au décret numéro 2008-29 du 21 février 2008.



Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ressources animales et halieutiques, les syndicats durcissent le ton, 7 jours de discussion accordés au gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement