Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria :  Recettes du Nigeria à la CEDEAO contre les coups d'Etat
 

Nigeria : Recettes du Nigeria à la CEDEAO contre les coups d'Etat

 
 
 
 5024 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 09 septembre 2021 - 16:28


Yemi Osinbajo, le vice-président nigérian (ph)


Le Nigeria a proposé à la CEDEAO de prendre des mesures proactives pour empêcher les coups d'État dans la sous-région et même sur le continent.


Le vice-président nigérian, Professeur Yemi Osinbajo, qui a représenté hier mercredi le Président Muhammadu Buhari au sommet virtuel extraordinaire de la CEDEAO sur la Guinée a plaidé auprès des autres dirigeants de la Communauté au respect des Constitutions dans les pays membres et à l’organisation des élections libres, équitables et transparentes.


Constat


Au regard de l’évolution de la situation peu envieuse dans certains pays de la CEDEAO, le vice-président nigérian a fait le constat que « nous revenons aux tristement célèbres années 60. Notre tolérance zéro à l'égard des coups d'État est importante mais clairement insuffisante. Y a-t-il d'autres mesures que nous pouvons prendre pour empêcher les coups d'État ? ».


 

Propositions du Nigeria


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Dans sa déclaration, Osinbajo a, au prime abord, condamné le changement anticonstitutionnel qui a eu lieu en Guinée et a par la suite fait des propositions, une sorte d’antidote pour ne pas susciter des coups d’Etat dans la CEDEAO.


Parlant au nom du Nigeria, Osinbajo a plaidé que la CEDEAO doit prendre des mesures proactives pour empêcher les coups d'État dans la sous-région, et même sur le continent. En soutenant les propositions du Nigeria pour empêcher les coups d’Etats, Osinbajo a demandé que « pourrions-nous, par exemple, conclure un accord avec l'ONU, l'UA, le Commonwealth et peut-être même les institutions financières dont nous sommes membres pour agir et suspendre simultanément le pays dans lequel se produit une prise de pouvoir ? ».


Dans le même ordre d’idée, le vice-président nigérian a avancé qu’une mesure préventive soit prise contre une répétition des interventions militaires et l'instabilité dans la sous-région ouest-africaine. À cet égard, il a fait connaitre la position de son pays, le Nigéria, qui tient au respect des principes de la démocratie et les constitutions dans les différents pays de la CEDEAO.


 

Les propositions du Nigeria ont été saluées par le Président en exercice de la CEDEAO, le ghanéen Nana Akufo-Addo, qui les a décrites comme des propositions d’une grande importance.


Le sommet virtuel auquel 10 Présidents de la CEDEAO, des représentants des autres chefs d’Etat et des représentants des Nations Unies ont pris part intervient après que le Président guinéen Alpha Condé ait été renversé par un coup d'État le 05 septembre dernier à Conakry. Les militaires qui ont opérée le coup ont arrêté le Président déchu, dissout le gouvernement guinéen et suspendu la Constitution.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria : Recettes du Nigeria à la CEDEAO contre les coups d'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Ce que vous appelez démocratie ou état de droit n’est d’autres que des principes élémentaires simples de bon sens que les hommes intelligents ont non seulement érigé en LOIS mais qu’ils respectent scrupuleusement;vous pouvez chercher de midi à 14heures il n’y a pas autre signification que ça . Respectez la constitution est un principe très élémentaire puisque même ceux qui confisquent le pouvoir s’ils étaient à la place de ceux qui sont en face d’eux comme opposants auront les mêmes mots : respecter la constitution.D’où vient que alors qu’ils ne respectent pas la constitution et qu’ils veuillent bien s’y accrocher en changeant la constitution???? Justement parceque dans nos pays il y’a plus d’analphabètes-idiots qu’incongruis qui pensent pour supporter ces gens de chose; puisque la Démocrate a des mécanismes qui se déclament d’eux mêmes sans être évoqué ,les citoyens ne font qu’accompagner puisque ce sont eux mêmes qui les avaient fixés. Ce que le Nigeria propose n’est rien de nouveau c’est plutôt chose connue de tous. Mais c’est parceque l’africain est resté gros bébé qu’il faut à chaque fois lui rappeler de prendre son biberon: que c’est triste!!!!! Ça peut vous étonner même qu’un tel rappel va irriter des gens comme faure eyadema du Togo ou alassane ouatara de la Côte d’Ivoire.si on respecte la constitution + élection transparente à la limite les armes parleraient de moins en moins.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo crée son parti et se hisse à la tête, un rendez vous raté pour la relève ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Scandale des nominations au COCAN, le ministre des sports a-t-il agi...
 
2122
Oui
32%  
 
4371
Non
66%  
 
123
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement