Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Zoro Epiphane Ballo rassure des acteurs du vivrier et du transport : « Désormais, ce sera la tolérance zéro face aux tracasseries routières »
 

Côte d'Ivoire : Zoro Epiphane Ballo rassure des acteurs du vivrier et du transport : « Désormais, ce sera la tolérance zéro face aux tracasseries routières »

 
 
 
 4206 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 septembre 2021 - 10:01

Ange Kessy et Zoro Epiphane Ballo vendredi à Abidjan (ph KOACI)




«Nous devons intensifier la lutte contre la corruption, car elle fait du mal à tout le monde». Zoro Epiphane Ballo, ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption (MPBGRCLC), prévient les personnes qui s'adonnent à ce phénomène qui a pris des allures inquiétantes dans le pays.


Il a tenu ces propos hier à son cabinet en présence de Ange Kessy Kouamé, Commissaire du gouvernement, au cours d'une rencontre avec l'Association pour les Devoirs et les Droits des Chauffeurs Côte d'Ivoire (ADDC) et de l'Union des Conducteurs Routiers de l'Afrique de l'Ouest (UCRAO), conduite par son président, François Koné ainsi que du Haut Conseil des Acteurs du Vivrier de Côte d'Ivoire, conduit par son président, Diallo Abdou Karim.


Le ministre Zoro Epiphane Ballo, a ajouté que la répression en cours vient donner une force à la politique du gouvernement dans la lutte contre le fléau du racket.


Il a déclaré que désormais, ce sera la tolérance zéro face aux tracasseries routières. Le ministre a séance tenante indiqué qu'il apporte son soutien ferme au Commissaire du gouvernement dans la lutte contre le racket.


Zoro Epiphane Ballo a annoncé qu'il aura des rencontres régulières avec Ange Kessy Kouamé pour faire le point sur la situation du racket en Côte d'Ivoire et a conclu que la lutte contre la corruption et le racket sont un combat continu qui nécessite une vigilance accrue et une détermination sans faille qui ne doivent jamais faiblir.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


En prenant la parole, Ange Kessy Kouamé a déclaré que la lutte contre la corruption doit engager toutes les forces vives de la Nation.


« La corruption et le racket méritent qu'on s'y attache, car selon lui, se sont des indicateurs de la bonne gouvernance ».


Le Commissaire du gouvernement a révélé que depuis 2011, il a recueilli plus de 700 dossiers dont 625 personnes poursuivies, 193 jugées et 123 cas d'emprisonnement au nombre desquels 16 policiers et gendarmes.


Il a affirmé que le racket a des conséquences sur la vie de la Nation car elle occasionne, les accidents de la circulation, la vie chère, le désordre public, le chômage, les effondrements d'immeubles, la contrebande et bien d'autres maux.


Ange Kessy Kouamé estime que chaque acteur doit faire sa part en vue d'endiguer le mal en dénonçant publiquement les cas de corruption et de racket. 


 

Le Commissaire du gouvernement et le ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance, du Renforcement des Capacités et de la Lutte contre la Corruption ont encouragé les acteurs du transport et du vivrier à assainir leur propre milieu en mettant immédiatement fin aux faux frais de route.


Et les ont enfin exhorté à dénoncer désormais tous les cas de corruption et de racket avérés pour que les auteurs répondent de leurs actes devant les tribunaux.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Zoro Epiphane Ballo rassure des acteurs du vivrier et du transport : « Désormais, ce sera la tolérance zéro face aux tracasseries routières »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement