Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire d'un immeuble de la « mort » en construction à Marcory, le Ministère autorise le maître à reprendre les travaux, ce qu'on lui exige
 

Côte d'Ivoire : Affaire d'un immeuble de la « mort » en construction à Marcory, le Ministère autorise le maître à reprendre les travaux, ce qu'on lui exige

 
 
 
 4792 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 septembre 2021 - 15:57

L'immeuble en question (Ph) 


Une affaire d’un immeuble (R+10) denommé de la « mort » en construction à Marcory Résidentiel a affolé dernièrement la toile.


 A la suite de la diffusion de la vidéo, le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU), a, dans un communiqué du 23 juillet 2021, informé l’opinion que le bâtiment bénéficiait d’un permis de construire R+6 et que les trois (03) paliers supplémentaires étaient réalisés sans autorisation.


Selon la tutelle, à ce jour, après 45 jours d’arrêt et après vérification d’une part, de la stabilité du bâtiment par le bureau LABOSOL et une contre-expertise réalisée par le bureau APAVE, et d’autre part, le paiement des amendes liées au non-respect des prescriptions du permis de construire, le MCLU autorise le maître d’ouvrage à reprendre les travaux.


 

Toutefois, le Ministère de la Construction , du Logement et de l’Urbanisme, informe que le maître d’ouvrage est tenu , tout en réparant les préjudices causés aux habitations voisines , de réaliser les travaux dans le strict respect des prescriptions du permis de construire et d’assurer la sécurité du voisinage en observant les précautions techniques requises.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire d'un immeuble de la « mort » en construction à Marcory, le Ministère autorise le maître à reprendre les travaux, ce qu'on lui exige
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement