Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Objet de débat dans le monde universitaire, voici le processus d'orientation qui fait tant jaser
 

Côte d'Ivoire : Objet de débat dans le monde universitaire, voici le processus d'orientation qui fait tant jaser

 
 
 
 3050 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 octobre 2021 - 15:01

Le processus d’orientation initié cette année par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique est l’objet de critiques, tant chez les étudiants et Parents que les syndicalistes qui le fustige.


Selon la tutelle qui décidé de lever un coin de voile sur le processus des affectations, une commission d’harmonisation et d’orientation des bacheliers a été mise en place au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui est institué par arrêté ministériel.


Elle comprendrait, le Directeur de cabinet (président de la commission), le Directeur de l’orientation et des bourses, le Directeur de l’Enseignement supérieur, le Directeur des systèmes d’information (DSI), les présidents des universités publiques et le Directeur général (université virtuelle).


« D’habitude, cette commission travaille pour l’orientation des bacheliers et leur affectation dans les structures d’enseignement supérieur publique et privé. Pour une question de transparence, tous les acteurs ont été invités à venir voir le travail de commission en tant qu’observateurs. Notamment, les parents d’étudiants, les syndicats d’enseignants, d’étudiants, la presse. Ils sont venus assister au processus d’orientation. Ce, pour être sûr que tout se passe correctement », précise-t-on.


Lorsque les résultats du Bac sortent et que le Ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation met à la disposition de celui de l’Enseignement Supérieur le fichier, les nouveaux bacheliers ont accès à la plateforme d’orientation du ministère afin d’y effectuer leur préinscription. 


 

« Le bachelier indique le type de Bac qu’il a. En ce moment, il y a un menu qui lui permet de choisir l’université et la filière de son choix. Pour les universités publiques, il a quatre choix. Trois choix obligatoires et un choix optionnel. Il fait également quatre choix pour les universités privées au nombre de 152 et grandes écoles privés (517). Il faut remplir les critères d’âge, de note. Ensuite, on les classe par ordre de mérite en fonction de leur moyenne au Bac.

En clair, il faut que le bachelier demande l’université où il compte aller, il faut satisfaire aux critères d’âge, au niveau des notes pour les matières spécifiques relatives à la filière et être parmi les N premiers », explique-t-on.


Pour rappel, 87.095 ont été admis au Baccalauréat en 2021.   69.332 sont demandeurs, (79, 61% du nombre total de bacheliers) ; 


L’offre des Universités est de : 19.620 (28,30% des demandeurs). Les Bacheliers respectant les critères d’accès seraient au nombre de : 12 913 (18,62 % des demandeurs). 


 

Enfin il est bon de souligner que, la commission a fait un rattrapage en allégeant les critères sans descendre en dessous de la moyenne pour repêcher 6707 bacheliers afin de combler l’offre des Universités Publiques.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Objet de débat dans le monde universitaire, voici le processus d'orientation qui fait tant jaser
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement