Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Des manifestations pour dénoncer l'échec des autorités face au terrorisme
 

Burkina Faso : Des manifestations pour dénoncer l'échec des autorités face au terrorisme

 
 
 
 4496 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 novembre 2021 - 15:01


Des centaines de personnes ont manifesté leur ras le bol ce mardi à Ouagadougou et à l’intérieur du pays pour dénoncer l’échec des autorités face aux attaques terroristes qui se multiplient de jour en jour. 


Partis de la place de la Nation de Ouagadougou, en criant « trop c’est trop », « l’heure est grave », libérez Kosyam (palais présidentiel)», les manifestants ont été empêchés par la police de poursuivre leur marche vers le premier ministère, avant de se disperser. 


Certains se sont ensuite rendus au palais du Mogho Naaba pour délivrer leur message à l’intention du président burkinabé et de son gouvernement. 


« Tout le monde voit ce qui ce passe dans le pays. Ceux qui dorment font semblant de ne pas voir. Nous, jeunes patriotes du Burkina Faso, nous demandons tout simplement au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré de démissionner », a déclaré le responsable du Mouvement sauvons le Burkina Faso Mohamed Auguste Koumsongo. 


 

« Il y a des gens qui pensent que c’est nous qui allons libérer le pays pour eux. Si on ne le fait pas aujourd’hui, demain c’est foutu pour tout le monde », a-t-il estime.


Selon le mouvement sauvons le Burkina Faso, le Président du Faso « a démontré son incompétence depuis son arrivée au pouvoir notamment sur le plan sécuritaire et alimentaire. »


« S’il faut qu’une génération se sacrifie pour que le pays sorte de cette misère. On est prêt à tout faire pour que le pays s’en sorte. Nous demandons la démission du Président du Faso. Même si le départ du président n’est pas la solution, c’est un début de solution », a-t-il lancé.


Notons que des manifestations similaires ont également eu lieu ce mardi dans d’autres villes comme Bobo Dioulasso, où les manifestants dénonçaient la gestion de la crise sécuritaire et la dotation de moyens conséquents dans la lutte contre le terrorisme


 

En rappel, au moins 32 personnes dont 28 gendarmes ont été tuees lors de la dernière attaque survenue ce dimanche à Inata, dans la province du Soum.



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Des manifestations pour dénoncer l'échec des autorités face au terrorisme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter