Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Après l'attaque contre la gendarmerie, un centre de santé incendié à Foubé
 

Burkina Faso : Après l'attaque contre la gendarmerie, un centre de santé incendié à Foubé

 
 
 
 2031 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 novembre 2021 - 18:55

Un centre de santé a été incendié et un humanitaire blessé lors de l'attaque dimanche contre le détachement de gendarmerie de Foubé qui a fait une vingtaine de morts dont 9 gendarmes. 


Le 21 novembre 2021, un poste de santé avancé (PSA) appuyé par Médecins Sans Frontière (MSF) à Foubé, dans le département de Barsalogho, région du Centre-Nord du Burkina Faso, a entièrement brûlé., informe MSF dans un communiqué. 


"Un membre de l’équipe de MSF a été blessé, au cours d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés visant probablement le poste de gendarmerie de Foube à quelques centaines de mètres de là. Notre collègue, ainsi que d’autres blessés ont été a été pris en charge rapidement et évacués à Ouagadougou et sont dans un état stable", précise l'ONG.


« Nous sommes choqués par cette nouvelle et alarmés de cette dynamique qui sévit dans la région Centre-Nord du Burkina, comme dans d’autres zones du pays. Le poste de santé est maintenant complètement détruit et ne peut plus prendre en charge de patients. Les violences continuent d’augmenter au Burkina Faso, prenant chaque jour un peu plus les populations burkinabés en étau, ce qui est inacceptable, » s'est ’indigné Mamadou Diarra, chef de mission de Médecins Sans Frontières au Burkina-Faso.


« Dans un contexte de crise humanitaire comme celui-ci, les besoins médicaux sont largement non couverts et les populations prises au piège du conflit. Il est donc plus que nécessaire de protéger les secours médicaux, ainsi que les patients et le personnel médical, ce en toutes circonstances », a-t-il dit. 


 

Au Burkina Faso, Médecins sans Frontières œuvrent chaque jour autour des principes d'action d’impartialité, neutralité, indépendance et apporte son appui au district sanitaire de Barsalogho depuis 2019, à travers des soins de santé primaires aux populations déplacées et aux communautés hôtes.


 Le poste de santé avancé avait été construit par MSF en 2019 et est aujourd’hui géré par les autorités sanitaires de Barsalogho. 


Depuis janvier 2021, plus de 19.700 consultations ont déjà été réalisées sur ce PSA, dont un peu plus d’un tiers avec des enfants de moins de 5 ans. Nous appuyons également plusieurs centres de santé en ressources humaines et menons des références pour les cas les plus graves, vers les centres de santé les plus habilités.


 

MSF est présente au Burkina Faso depuis 1995. Ses équipes interviennent aujourd’hui dans 5 régions au Burkina Faso et fournissent des soins de santé primaires et secondaires aux populations déplacées et aux communautés hôtes. 


Elles appuient aussi le système de référence médicale pour les cas les plus critiques et offrent des soins psychologiques. Dans certaines zones, elles fournissent de l’eau propre et gratuite aux populations par des distributions via des camions citernes, en réhabilitant d’anciens forages ou en construisant de nouveaux.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Après l'attaque contre la gendarmerie, un centre de santé incendié à Foubé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement