Afrique Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique : L'incroyable marché africain de la biométrie
 

Afrique : L'incroyable marché africain de la biométrie

 
 
 
 1613 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 10 février 2022 - 11:28

Pour les leaders mondiaux de la biométrie, le marché africain est sans pareil. Les perspectives de croissance spectaculaires de l’identification numérique sur le continent s’expliquent par la forte demande des États et du secteur privé. Portrait de l’incroyable dynamisme du marché africain de la biométrie.


Le marché africain et sa croissance vertigineuse


Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le taux de croissance du marché de la biométrie en Afrique est estimé à 21 % et le secteur devrait peser pas moins de 82 milliards de dollars américains d’ici 2027, selon les résultats de l’enquête publiée par le cabinet américain Global Industry Analysts.


L’identité numérique répond à une problématique de taille en Afrique


La biométrie vient apporter une solution à l’épineux problème que rencontrent plus de 500 millions d’Africains, incapables de prouver leur identité. L’identité pour tous est le combat mené par l’ONG ID4Africa qui accompagne les États africains dans l’adoption de la biométrie et les aident face aux défis qu’impose cette nouvelle technologie. Car c’est bien là un frein pour plusieurs pays qui s’inquiètent de la protection des données personnelles dans certains écosystèmes biométriques.


Cliquez pour agrandir l'image  
 

 

La biométrie et la protection de l’identité


 

Le manque de lois en Afrique concernant la protection des données personnelles attise les craintes concernant le déploiement à marche forcée de la biométrie. Un article rédigé par les spécialistes en cybersécurité d’ExpressVPN explique les avantages et les limites de cette technologie. Il détaille notamment les moyens que les citoyens peuvent mobiliser pour s’approprier ce mode d’identification et les manières de sécuriser leurs données en ligne,    en particulier dans les lieux publics. L’étude souligne également l’intérêt de combiner les systèmes d’authentification pour éviter les piratages et utilisations abusives des    données personnelles.


Les avantages de l’identification numérique pour les États Africains


Après étude des différentes technologies biométriques et de leurs avantages, l   es États Africains   ont déduit que la biométrie leur permettait de limiter la fraude. Ainsi, l’identification biométrique a permis au Zimbabwe, en collaboration avec la Banque mondiale, d’identifier 3 000 « travailleurs fantômes » de la fonction publique. En les retirant du système de rémunération général     , le pays a réalisé une économie substantielle.    


Le retour sur investissement, moteur du déploiement de la biométrie en Afrique


 

L’adoption rapide et aisée de l’identification numérique par les responsables politiques du continent africain s’explique aussi par la garantie d’un retour sur investissement. En réalité, les pays africains n’ont pas besoin de solliciter d’importantes aides financières pour mettre en place les outils biométriques. L’apport financier constitue plutôt un capital d’amorçage versé par différents fonds.


Ainsi, le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne a déboursé 25 millions d’euros pour l’implémentation de la biométrie dans l’état civil malien, ainsi que 28 millions d’euros pour le déploiement de l’identification numérique au Sénégal. La Côte d’Ivoire, Djibouti et la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) ont quant à eux reçu des prêts de plusieurs millions d’euros de la part de la Banque mondiale.


Cliquez pour agrandir l'image  
 

 

La biométrie et les secteurs privés en Afrique


Dans de nombreux pays d’Afrique, les pouvoirs publics et les entrepreneurs commencent déjà à déployer la biométrie dans d’autres secteurs de la vie quotidienne, à commencer par la santé. Au Kenya, la société Mission Excellence Global Service commercialise ainsi des machines permettant une connexion à distance entre médecins et patients. Ces robots, qui fonctionnent grâce à la reconnaissance faciale, participent à une meilleure gestion des dossiers médicaux et aident à identifier les personnes nécessitant un suivi médical.

 

Le marché de la biométrie en Afrique n’est qu’au début de sa croissance. Les besoins des États et des civils alliés au faible coût de cette technologie expliquent le succès de l’identification numérique sur le continent.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Afrique : L'incroyable marché africain de la biométrie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter