Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Un délai de 14 jours pour quitter les zones d'intérêt militaire, interdiction de motos
 

Burkina Faso : Un délai de 14 jours pour quitter les zones d'intérêt militaire, interdiction de motos

 
 
 
 4019 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 juin 2022 - 12:56

 Des populations de la région de l'Est et la région du Sahel dont des portions du territoire régional ont été déclarés zones d'intérêt militaire auront 14 jours pour quitter lesdites zones, à annoncé le commandant des opérations du théâtre national, le lieutenant-colonel Didier Bamouni.


Le 20 juin dernier, le président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba décidait à l'issue d'un conseil de défense, de la création de deux zones d'intérêt militaire.


Il s'agit selon le lieutenant-colonel Bamouni d'une "portion du territoire délimitée pour des opérations militaires par des forces terrestres ou aériennes et présentant un intérêt tactique dans les circonstances particulières du moment". 


La première zone, à l'est, couvre spécifiquement les aires protégées de la région (Arly, Madjoari, Pama, Singou, parc W, Partiagou) 


Quant à la zone de la région du Sahel, elle couvre la province du Soum, à la frontiere avec le Mali. 


"Il y est interdit toute présence ou activité humaine au risque de s'exposer aux effets des opérations militaires qui seront conduits", a déclaré l'officier militaire. .


 

"Un délai de 14 sera accordé aux populations résidentes pour rejoindre des zones plus sécurisées", a-t-il ajouté. 


"La prise de cette décision s'explique par un impératif de distinction face à une hybtidité de la menace. Il est très important de distinguer les amis des ennemis, ce qui est un principe clé du droit international humanitaire", a expliqué le commandant du théâtre des opérations militaires. 


Il a alors invité les citoyens à évacuer ou éviter les dites zones qui sont des refuges des groupes armés. 


Selon lui, ce ne sont pas des zones d'habitation dont on ne devrait pas s'attendre à recevoir d'important flux de déplacés.  


Par ailleurs, il a annoncé la décision portant "interdiction de circuler avec des engins motorisés dans les zones à fort défis sécuritaire" qui répond au besoin de réduction des capacités opérationnelles des groupes armés 


 

Il est décidé d'interdire pour une période de trois mois les motos de type grosses cylindrées ainsi que les tricycles à usage de passagers dans ces zones, à décalée le lieutenant-colonel Bamouni


Huit régions administratives sont concernées par ces zones : il s'agit de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-est, du Centre-nord, des Hauts-bassins, du Nord et du Sahel.


Les autorités administratives compétentes préciseront les communes et les villages concernés par ces mesures, a précisé le lieutenant-colonel Bamouni avant de prévenir que dès la prise de cette mesure, les contrevenants s'exposeront aux risques liés aux opérations militaires. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Un délai de 14 jours pour quitter les zones d'intérêt militaire, interdiction de motos
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter