Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens, Faure Gnassingbé, Akufo-Ado et Adama Barrow annoncés jeudi à Bamako, vers le dénouement de la crise ?
 

Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens, Faure Gnassingbé, Akufo-Ado et Adama Barrow annoncés jeudi à Bamako, vers le dénouement de la crise ?

 
 
 
 7795 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 septembre 2022 - 15:25

Akufo et Gnassingbé


 

Initialement prévu pour le mardi 27 septembre 2022 et reporté à cause de l’agenda des autorités maliennes, c’est finalement ce jeudi 28 septembre 2020, que la délégation de Haut Niveau de la Commission Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se rendra à Bamako, au Mali.


Ladite délégation sera conduite par les chefs d’Etats du Togo, Faure Gnassingbé, Nana Akufo-Addo du Ghana et Adama Barrow de la Gambie.


Leur arrivée est prévue le 29 septembre 2022, à partir de 10h 30, et leur départ est prévu le même jour à partir de 16h 00.


 

Cette mission dite de la dernière chance devrait aboutir à la libération ou non des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022 et surtout dissiper les malentendus entre la Côte d’Ivoire et le Mali.


Le président sénégalais et en exercice de l’Union Africaine (UA), Macky Sall, qui devait faire partie de la délégation conformément au sommet de la CEDEAO tenu le 22 septembre dernier à New York, a été empêché. Il a été remplacé par son homologue de la Gambie, Adama Barrow.


Toute la sous-région retient son souffle...



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens, Faure Gnassingbé, Akufo-Ado et Adama Barrow annoncés jeudi à Bamako, vers le dénouement de la crise ?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Adokaflai
Ahuuu. Donc ils ne sont plus injustement détenus !? Au lieu de reconnaître vos erreurs, vous jouez les victimes. Avec la mauvaise foi et la manipulation, vous faites l'harmonisation de vos dires. Bande de cons.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sangys
Ces voyous au pouvoir au Mali savent que ADO est un homme de paix et profondément humain, c'est pour cela qu'ils se comportent de la sorte. Ils savent que ADO est de la vieille école. Ne jamais taper le 1er ( surtout sur un plus faible que soit) et si même on te tape et que ça ne t'empêche pas d'avance, rester tranquille et chercher jusqu'à l'impossible une solution à l'amiable. C'est pour ces raisons là qu'ils jouent avec ADO comme s'il était leur grand-père.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Est-ce le journaliste lui même qui a omis le terme "injustement'' détenus et écrit : "dissiper les malentendus entre le Mali et la CI'' ou bien, ces termes ont été expressément bannis ou ''nettoyés'' dans la feuille de route de ces médiateurs de la CEDEAO ?Un médiateur est par définition neutre. Aller au Mali avec ces termes reviendrait à dire que ces médiateurs ne plus neutres, mais ont un parti pris. C'est quand même pertinent, car nous l'avons dit ici, contrairement à la violence et aux zozoteries des militants bornés du rdr, quand dans une négociation, vous n'êtes pas en position de force, pour aboutir à une issue gagnant-gagnant, vous avez intérêt à adopter un positionnement de SUIVEUR; c'est a dire : avoir un discours moins violent, carresser l'autre dans le sens des poils ou admettre qu'on a tort. Ces médiateurs l'ont s'y bien cerné pour sortir nos soldats de ce pétrin. Cette nouvelle posture de la CI a travers cette méditation (enfin ! Je l'espère. Ce n'est pas une initiative du journaliste), peut être un tournant dans la libération des "46", si seulement et si, cela peut assouplir la position malienne.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter