Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens en otage au Mali, l'ultimatum de la CEDEAO ne figure pas dans le communiqué final
 

Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens en otage au Mali, l'ultimatum de la CEDEAO ne figure pas dans le communiqué final

 
 
 
 6884 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 décembre 2022 - 10:24

Omar Alieu Touray, président de la Commission de la CEDEAO à Abuja dimanche (DR) 



Le diplomate gambien Omar Alieu Touray, nouveau président de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), lors de la 62e session ordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement à Abuja, le 4 décembre 2022 a indiqué à la presse que les chefs d’Etats ont donné un ultimatum aux autorités de la transition malienne afin de libérer les 46 soldats ivoiriens retenus en otage au Mali depuis juillet, avant le 1er janvier 2023.


48 heures après le sommet, le communiqué final de la CEDEAO ne fait cas de l’ultimatum concernant la situation au Mali.


 

Au point 43 du document consulté par KOACI, la Conférence des chefs d’Etat, rappelle et salue les différents efforts diplomatiques déployés par la CEDEAO et ses Etats membres ainsi que les Nations Unies pour obtenir la libération des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali.


Au point 44, la Conférence appelle les autorités maliennes à répondre positivement aux différents appels à la libération desdits soldats.


Nous constatons que dans le communiqué final du 62è sommet ordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO, il n’est mentionné nulle part, l’ultimatum donné aux autorités maliennes pour la libération des 46 soldats ivoiriens avant le 1er janvier 2023 sous peines de sanctions.


Les précisions du President de la Commission de la CÉDEAO Omar Alieu Touray lors de sa conférence de presse ne figurent pas dans le communiqué final, mais attendons de voir car il s’agit de déclaration d’un Diplomate.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Municipales 2023 au Plateau, Sawegnon peut il avoir des chances face à Ehouo ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La Russie réussira-t-elle à manipuler les ivoiriens contre la France...
 
2201
Oui
33%  
 
4431
Non
65%  
 
138
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire des 46 soldats ivoiriens en otage au Mali, l'ultimatum de la CEDEAO ne figure pas dans le communiqué final
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
@Marius
Nous l'avions souligné ici en faisant remarquer la propension du sanguinaire de sindou et de ses compères de la CEDEAO a vouloir user de l'intimidation et de la violence pour infléchir la position de la junte en Guinée, au Mali et au BF. Malheureusement, cette approche ne produit toujours pas les résultats escomptés, d'autant plus que ces donneurs de leçons dont le tueur et buveur de sang des ivoiriens a aussi usé d'un coup d'état constitutionnel pour se maintenir au pouvoir. Vouloir moraliser autrui aux bonnes vertus alors qu'on n'est pas soi même un exemple pour les futures générations. Quelle plaisanterie ! Bref ! C'est donc la preuve que seuls le dialogue et la diplomatie sont la seule voie qui permettra de libérer nos ''46'' comme l'avons toujours proné. La CEDEAO qui le sait et qui failli suivre ce sanguinaire de sindou dans ses ''sans délai'' et ''immédiatement'' sans avoir évalué la réalité du terrain, revient enfin à la raison et a la sagesse. C'est déjà bien ! Mais, il faut que cette CEDEAO de plaisantins de dirigeants se ressaissent en condamnant toutes les formes de coup d'état dont le coup d'état constitutionnels du minabilissime mandela de sindou. De cette façon, elle pourra asseoir sa crédibilité auprès des populations et des autres pays membres de ce ''machin'' incapable d'effrayer même un chat.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
voyez deja on va faire quoi avec cet essai de révisionniste aussi long que vide et creux. on va faire simple je vous résume lui dit que gbagbo a raison seul contre a tous les chef de la cedeao, et le monde au regarde de son bilan vide, de son mariage raté , de sa vie maritale chrétienne polygame bref faut le laisser dans son delire on est en democratie. bon peter 007 a depassé les limite de la democratie et maudit il s'est auto rendu lol prions pour marius peut être un jour on va libérer ames deja grillé devant derriere comme gnomi lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KND
Un vrai idiot celui-là. rien que des propos anodins
 
 il y a 1 mois
Peace101
Oui, ceci témoigne de la volonté de nos chefs d'état de régler ce problème de prise d'otages fraternellement et à l'amiable comme d'ailleurs Ouattara a toujours essayé de faire malgré toute la puissance économique dont il dispose pour faire plier ce pays. Oui, un pays avec des millions de ressortissants en CIV et dont l'économie pourrait être criblée par une simple décision Ivoirienne concernant l'électricité et les réserves de la BECAO... C'est tout ! On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter