Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Désobéissance civile, une vingtaine de militants PPA-CI de la fédération de Sikensi convoqués par la justice
 

Côte d'Ivoire : Désobéissance civile, une vingtaine de militants PPA-CI de la fédération de Sikensi convoqués par la justice

 
 
 
 5576 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 avril 2023 - 08:00

Les militants



Depuis ce matin, une vingtaine de militants PPA-CI de la fédération de Sikensi ont été convoqués au parquet, près Tribunal de première instance du Plateau, pour, dit-on, les évènements de la désobéissance civile et son lot de violences extrêmes qui s'ensuivit, lancée en 2020.


Damana Pickass, Secrétaire général du PPA-CI a donné l'information hier après-midi, à une délégation de la représentation des États-Unis venue remettre une enveloppe de 1 million de FCFA à la Direction du parti pour les prisonniers pro-Gbagbo.


« C'est-à-dire que la persécution continue. Cela veut dire qu'on peut avoir encore d'autres prisonniers. Les cérémonies que nous avons faites ce week-end et qui ont eu un écho retentissant jusqu'au-delà de nos frontières, inquiètent plus d'un au plan national. Pour eux (les tenants du pouvoir), l'intimidation, les menaces, les arrestations doivent se poursuivre. Dans l'optique de nous amener à nous tiédir ou bien à prendre peur de la lutte. Mais nous nous sommes préparés pour ça, nous sommes formatés pour faire face à toutes ces épreuves. Nous les avons même envisagées avant même qu'elles ne commencent à se manifester », a ajouté, le Secrétaire général.


La représentation du PPA-CI aux États-Unis n'est pas à sa première action sociale. L'année dernière, elle a offert du matériel de communication à la Commission communication et organisation des manifestations du PPA-CI. Damana Pickass a à l'occasion dit merci à la délégation composée de Julius Olivier Béké, Représentant Adjoint chargé des NTIC et le Dr Koffi-Becanty Kouadio, Représentant Adjoint chargé de la promotion du Panafricanisme et des relations avec les partis politiques pour son geste.


Les 26 militants libérés récemment et condamnés à sortir de sursis figurent parmi les bénéficiaires. « Nous avons encore beaucoup de nos camarades qui sont en détention. Le parti ne cesse de mobiliser les militants pour leur apporter secours. Nous allons mettre ce don à la Commission des finances pour la cellule de veille. Ça va servir à apporter aide et assistance à ces dizaines de prisonniers politiques qui sont détenus à travers plusieurs prisons du pays et la cellule de crise est encore là. C'est pourquoi nous vous encourageons à mobiliser vos camarades afin que ceux qui sont en prison bénéficient, de façon permanente, du soutien de la direction du parti, du soutien de tous nos camarades militants », précisé, le SG.


 

Il a enfin annoncé que le PPA-CI entend se pourvoir en cassation de la décision de condamnation avec sursis de ses 26 camarades du parti.


C'est suite à une collecte de fonds que la représentation PPA-CI aux Etats-Unis et Amérique Latine a réuni la somme d'un million de FCFA afin de porter aide et assistance aux détenus, militants et sympathisants de leur parti politique.


À travers cette levée de fonds, la représentation des États-Unis qui a à sa tête Dr Marcel Kragbé veut toucher la corde sensible des militants, militantes, cadres et amis bienveillants du PPA-CI qui n'oublient jamais leurs camarades détenus et leurs familles.


Au nom du Dr. Marcel Kragbé, Julius Olivier Béké et le Dr Koffi-Becanty Kouadio ont indiqué que cette collecte de fonds marque une continuité d'un élan de solidarité de la représentation PPA-CI aux Etats-Unis et Amérique Latine.


Ils ont invité l'ensemble des Ivoiriens, le gouvernement, les partis politiques, les représentations diplomatiques, les confessions religieuses et les organisations de la société civile à se rendre compte que les prisonniers, les détenus de la crise post-électorale de 2010-2011 comptent encore et toujours.


 

Selon eux, leur mise en liberté est une nécessité absolue et un gain pour la nation entière dans le respect des droits de l'Homme et des Libertés fondamentales.


« Je lance un appel au gouvernement en place pour leur libération dans la dynamique d'une réconciliation nationale inclusive, vraie et sincère. Le climat socio-politique qui avait connu une décrispation depuis la rencontre des 3 grands s'est assombri récemment par l'arrestation injustifiée et la condamnation ferme suivies de la libération avec sursis des 26 militants du PPA-CI », a ajouté, Julius Olivier Béké.


Selon lui, la diaspora africaine à travers le monde et en particulier en occident, s'investit sans répit dans des mouvements panafricanistes afin de libérer les peuples africains qui revendiquent leur souveraineté.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Désobéissance civile, une vingtaine de militants PPA-CI de la fédération de Sikensi convoqués par la justice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
vous pouvez fabriquer votre verité le PPA CI et la desobeisance civil on rien a voir. faites ce qui vous chante vous avez tapé poteau a la desobeissance civile donc assumez les consequence point barre. kipré a pas d'argent pour les defendre, gbagbo qui touché ses arrierés aussi vous etes meme pas credible continuez donc a vous voler entre vous la bas KO cotisation lol
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Mdrrrrr !! -Le PPA-CI n'existait pas quand la désobéissance civile a eu lieu. Bizarre ! Bizarre ! Les militants des partis qui existaient ne sont pas inquiétés... -Il semble qu'il y a même eu des drapeaux russes dans d'autres manifestations de partis politiques connus. La justice instrumentalisée de Dramane n'a pas arrêté ces porteurs de drapeaux russes. -Après, certains guignols viendront nous dire que le président Gbagbo est "fini" ??? -Si la "grande France" a été obligée de demander au président Gbagbo d'abandonner la politique après sa libération, ce n'est pas pour rien. D'ailleurs, lorsque j'entends des discours qui demandent la mise à l'écart des 3 grands, c'est par crainte du président Gbagbo. Dramane avait retiré la limitation d'âge croyant qu'il ne reviendrait pas de la CPI. -La stratégie qui consiste à tout faire pour diviser le camp du président Gbagbo, à amplifier tout fait négatif le concernant,...,n'est pas une stratégie nouvelle pour les impérialistes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter