Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Les autorités dénoncent une  « coalition internationale », contre le pays
 

Burkina Faso : Les autorités dénoncent une « coalition internationale », contre le pays

 
 
 
 6491 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 mai 2023 - 21:50

 


Une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants était face aux forces vives de la Nation le mercredi 03 mai à Ouagadougou pour livrer des informations relatives à la situation sécuritaire.


 « Il ya une coalition internationale contre le Burkina Faso actuellement et ça on doit le comprendre par rapport à la ligne directrice que nous avons pris. Il faut qu'on en soit conscient et que chacun y mette du sien », a déclaré le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants, Colonel-Major Kassoum Coulibaly


 « Nous le notons parce que même par les différents actes, même sur le matériel que nous commandons»,a-t-il indiqué soulignant ne pas comprendre la réticence de ces pays, qu'il n'a pas nommé, à aider le Burkina dans la lutte contre le terrorisme alors que la lutte contre des grands groupes comme AQMI et Daech sont inscrits dans leurs programmes. 


 «Nous avons fait des demandes » d'aide sans réponse favorable, a-t-il martelé, soulignant le Burkina se bat contre le terrorisme par des propres moyens. 


 « Peu de gens interviennent, même au niveau des organisations sous régionales. Il ne s'agit pas de dire qu'il faut qu'on fasse des manœuvres conjointes ensemble. Pendant qu'on est occupé au nord si on nous dit de faire une manœuvre au sud, cela va sans dire que c'est difficile de le faire car ce n'est pas notre priorité», a expliqué l'officier supérieur. 


Selon le colonel-major Coulibaly, « le Burkina Faso demande uniquement qu'on nous envoie des armes pour faire face à la lutte contre le terrorisme. On n'a pas besoin d'un soldat étranger on va gérer notre affaire nous mêmes avec les VDP", les volontaires pour la défense de la patrie dont on enregistre plus 90. 000 pour un besoin de 50.000. 


 

Le ministre Coulibaly à également dénonce des « violations de notre espace aérien. Nous prévenons. Quand il ya quelque chose. On envoie souvent des images. Dieu merci, ils s'excusent souvent».


Et d'ajouter qu'il n'ya aucun militaire Wagner au Burkina Faso. Ce sont les Burkinabè qui luttent seuls pour recouvrir l'intégrité territoriale du pays. 


Concernant la tuerie de civils à Karma dans le Yatenga, région du Nord, un autre point abordé lors de la rencontre, le Lieutenant- colonel François Yameogo, le Directeur de la justice militaire a confirmé l’inhumation de 136 corps. 


Il a indiqué que les enquêtes sont toujours en cours et 12 personnes ont déjà été auditionnées.


 « Des moyens conséquents sont mis à la disposition du Parquet de Ouahigouya pour des avancées significatives dans ce dossier choquant », a – t-il précisé.


 

Selon les autorités burkinabè, les groupes terroristes continuent d’adapter leurs modes opératoires aux circonstances du moment.

 

En effet, ils utilisent en ce moment des méthodes perfides, c’est-à-dire en s’habillant en tenue militaire comme les FDS pour mener leurs attaques, a laissé entendre le ministre d’Etat, ministre chargé de la Défense.


Tout en rassurant les forces vives de la nation, le Lieutenant- colonel François Yameogo affirme que les protections juridiques sont prises en compte dans cette guerre asymétrique. 


Il a fait savoir que d'autres dossiers comme ceux dit de Yirgou, Tanwalbougou, Nouna… sont en cours de traitement judiciaire. 


En rappel, cette rencontre avec les forces vives, initiative du Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré va se poursuivre avec les autres acteurs tels que les formations politiques, les chefs coutumiers, les Ambassadeurs et les patrons de presse.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Les autorités dénoncent une « coalition internationale », contre le pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Forotoba
vous ne voulez pas d'eux chez vous. Et souhaite leur aide.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter