Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A l'approche des élections locales, le nouveau Directeur Général du PNCS en croisade pour la cohésion autour de la culture de la paix et la lutte contre les rumeurs
 

Côte d'Ivoire : A l'approche des élections locales, le nouveau Directeur Général du PNCS en croisade pour la cohésion autour de la culture de la paix et la lutte contre les rumeurs

 
 
 
 3060 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 juillet 2023 - 10:32

DR Konimi ici à Korhogo (DR) 


Docteur Théodore Konimi est le nouveau Directeur du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS)

Juste après sa nomination et l’approche des élections locales, il a entamé une croisade dans les Département de Korhogo et Tengrela autour de la culture de la paix et la lutte contre les rumeurs.


Dans le Poro où il a entamé son périple, un atelier de renforcement des capacités techniques des leaders sociaux sur la culture de la paix et sur la prévention des conflits. 


Cet atelier vise à agir sur l'environnement social des Ivoiriens afin de le rendre plus propice à leur épanouissement et à leur émancipation. 


Pour Dr Théodore Konimi, Directeur Général du PNCS l'objectif général de cet atelier est de contribuer à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale dans les zones de fragilités. De façon spécifique, il s’agit de renforcer les capacités des acteurs et leaders sociaux sur la culture de la paix et de renforcer leurs capacités sur la prévention des conflits.


Il a souligné l'importance de cet atelier dans le contexte actuel du pays : « La cohésion nationale et la culture de la paix sont des éléments essentiels pour le développement durable de notre pays. La prévention des crises est de plus en plus souvent au centre des politiques sociales. Elle s'organise parfois au travers de plans de prévention. Elle peut aussi apparaître comme une composante majeure de politiques publiques s'inspirant des théories de l'éthique de la sollicitude. Elle a également pour but de réduire la quantité globale de violences de tous genres et d’éviter que ces réactions n’appellent en retour de nouvelles violences. »


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Après Korhogo le département de Tengrela a accueilli le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS).

 Dans le souci de consolider la paix et de renforcer les liens de confiance et la cohabitation pacifique entre les différentes communautés, le PNCS a investi Tengrela, zone reculée qui, selon les participants est bien souvent oubliée. Toujours autour de la culture de la paix et la lutte contre les rumeurs.


Prenant la parole pour situer le contexte de cet atelier, Dr Théodore Konimi , Directeur Général du PNCS a fait savoir que le gouvernement ivoirien par le biais du Ministère de la réconciliation et de la cohésion nationale œuvre au bien-être des populations sans distinction de zone géographique. La preuve, le PNCS est aujourd’hui à Tengrela


« La Côte d’Ivoire est un tout qui a besoin de tous autour du Chef de l’Etat, Son Excellence Alassane Ouattara Vous, population de Tengrela, avez besoin au même titre que les autres régions visitées des outils de lutte contre les rumeurs, la désinformation et de culture de la paix » a laissé entendre Dr Théodore Konimi , le Directeur coordonnateur du PNCS. Pour lui, nous avons un ennemi commun : la guerre, la division. Nous avons une bataille à gagner : la paix. Pour ce faire, Tengrela a besoin d’être persuadé et d’être conduit à l’action grâce à un langage approprié. Le but ultime de cet atelier est de mettre en scène une posture qui appelle la bienveillance pour gagner la bataille de la paix sociale. Le PNCS entend jouer un rôle décisif dans l’appel aux émotions pour garantir la stabilité. La proximité de Tengrela à la frontière du Mali a appelé Dr Théodore Konimi a insisté sur la nature des discours de haine qui désignent des boucs émissaires, qui créent des stéréotypes, qui stigmatisent et qui utilisent un langage dégradant. Ces types de discours servent souvent de base à des théories complotistes de déstabilisation. Les discours de haine sont utilisés pour déshumaniser des personnes. Il a fait comprendre que le discours de haine est le fondement du chaos de la cohésion sociale. Il ne devrait pas y avoir de tolérance pour les discours de haine à Tengrela, a-t-il ajouté.


A l’approche des élections de septembre 2023, il est plus qu’urgent pour le PNCS de sonner le tocsin à l’effet d’interpeller et d’intéresser l’ensemble de la population ivoirienne sur nos acquis sociaux. Il est important pour le PNCS de faire preuve de pédagogie à l'effet d'éduquer les populations à la culture de la paix. C'est à raison que travailler sur les discours de haine permet de prévenir le déclenchement de possibles conflits qui fragiliseraient notre harmonie sociale. Pour lui, en période électorale, il y a des moments qui sont alimentés par des discours de haine, que ce soit dans les meetings de campagne ou sur les plateformes de médias sociaux.


 

La prévention qui regroupe toutes les dispositions prises pour empêcher l'apparition, l'aggravation ou l'extension d'un danger, d'un risque et, plus généralement, de toute situation sociale ou environnementale dommageable comme un conflit et une crise, est l’un des piliers du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS). 


Pour le PNCS, agir avec une attitude de prévention consiste donc à : mettre en œuvre des mesures pour réduire, parfois jusqu'à supprimer la probabilité de survenue d'un événement conflictuel et d’augmenter la résilience communautaire en anticipant les mesures permettant de mieux combattre les sources des conflits. 


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A l'approche des élections locales, le nouveau Directeur Général du PNCS en croisade pour la cohésion autour de la culture de la paix et la lutte contre les rumeurs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter