Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, Anne Ouloto aux agents de l'État: « Si on n'y prend garde, on va malheureusement officialiser deux catégories de fonctionnaires...»
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, Anne Ouloto aux agents de l'État: « Si on n'y prend garde, on va malheureusement officialiser deux catégories de fonctionnaires...»

 
 
 
 4452 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 juillet 2023 - 07:56

Anne Ouloto face aux fonctionnaires à Bouaké (ph KOACI) 



Au sein de l'amphithéâtre médecine de l'Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké ce lundi 17 juillet 2023, Anne Désirée Ouloto, a marqué sa solidarité à l'endroit des fonctionnaires lésés dans l'octroi des primes au sein de leurs ministères. C’était en marge de la cérémonie d'ouverture de la 3e étape des assises initiées par son département ministériel.


« Si on n'y prend garde, on va malheureusement officialiser deux catégories de fonctionnaires. D'un côté, des fonctionnaires heureux et de l'autre côté, des fonctionnaires malheureux. Donc ce que vous dites, moi je vous comprends...» a fait remarquer la fille de Toulepleu devant des milliers de fonctionnaires, visiblement soulagés par cette nouvelle. C’est, d’ailleurs, pour expliquer cette volonté d’équilibre et d’équité que la première responsable de la Fonction publique s’est rendue à Bouaké, pour le compte de la 3e étape des assises de son département. L’objectif étant, a-t-elle souligné, de consolider la collaboration entre la Fonction publique et toutes les entités de l'administration ivoirienne de sorte que le concept ivoirien nouveau dont le dérivé est le fonctionnaire nouveau, soit mis en œuvre pour le développement économique de la Côte d'Ivoire.


 

« Cette rencontre vise à informer les membres des acquis du gouvernement mais aussi des innovations au niveau de la qualité des services.» a clarifié la ministre. Là-dessus, Anne Ouloto a dit sa satisfaction sur l’assainissement de l'environnement des concours administratifs, toute chose qui fut « le talon d'Achille pour ses prédécesseurs ». « Les ivoiriens doutaient de la sincérité des résultats des concours de la fonction publique. Des parents disent aussi mon enfant a été admis sans que je ne paie 5 fcfa. » a-t-elle fièrement confessé.


Toujours au titre des acquis, la ministre a évoqué l'amélioration de la formation initiale et continue des agents et fonctionnaires, l'amélioration des revenus des fonctionnaires à travers les avancements, la refonte totale de l'École Nationale d'Administration (ENA). Et, l'ex ministre de la Salubrité de souligner plus loin, avec une note de satisfecit, que le nouveau statut général de la Fonction publique et ses décrets en instance de signature entreront en vigueur d'ici janvier 2024 pour le bonheur des nombreux fonctionnaires. L'organisation des journées de la Fonction publique, la célébration des fonctionnaires et agents de l'État à travers des dons de véhicules et villas, des ordinateurs, des bourses d'études lors d'une tombola sont, entre autres quelques innovations apportées pour la valorisation des fonctionnaires, a-t-elle égrené. Sans oublier la réhabilitation des antennes de la Fonction publique et leur extension à toutes les régions avec la nomination, d'ici mi-août, de plusieurs chefs d'antennes pour une organisation efficiente des sessions de formation. Anne Ouloto note, par ailleurs, la mise en place de l'Observatoire du Service Public (OSEP) qui est un organe de veille en vue de suivre la bonne exécution du service public.


Aussi, a-t-elle appelé les fonctionnaires à adopter des valeurs éthiques dans l'accomplissement de leurs missions.


« J'attends des fonctionnaires de l'exemplarité, la conscience professionnelle, la discipline, la performance, la responsabilité ; des agents au travail qui s'éloignent des chapelles de corruption comme l'exige le président de la République. J'ai besoin de l'appui de tous, des agents comme des autorités préfectorales. L'esprit de l'administration a changé. Elle va vers le fonctionnaire et non l'inverse. On va changer le fonctionnement de l'administration pour le bonheur des agents et des populations pour la qualité du service public. Je veux que vous vous appropriez les orientations et enjeux de cette gouvernance de proximité.» dira-t-elle.


Avant la ministre, Soro Gninafol, le directeur général de la Fonction publique, s’est félicité de ce que l'image de l'administration ivoirienne, qui rimait avec des maux comme le laxisme, le racket, la corruption est en train de s'améliorer progressivement. Il a déroulé l'agenda des trois journées de travail qui commencera le lundi 17 juillet 2023 par les échanges avec les fonctionnaires et agents de l'État, le mardi 18 et mercredi 19 juillet 2023 par des conférences publiques à la préfecture avec des agents de la fonction publique, un atelier clinique à la direction régionale de fonction publique.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, Anne Ouloto aux agents de l'État: « Si on n'y prend garde, on va malheureusement officialiser deux catégories de fonctionnaires...»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter