Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Retrait des pays membres de l'AES de la Cédéao, le Capitaine Ibrahim Traoré clarifie une décision
 

Burkina Faso : Retrait des pays membres de l'AES de la Cédéao, le Capitaine Ibrahim Traoré clarifie une décision "longuement réfléchie"

 
 
 
 6268 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 31 janvier 2024 - 15:39

Traoré


Le Président de la Transition au Burkina Faso, le Capitaine Ibrahim Traoré , dans une interview accordée au journaliste français Alain Foka, est revenu sur les raisons qui ont motivé le retrait des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger) de la Cédéao, affirmant qu'il s'agissait d'une décision mûrement réfléchie. 


Cette décision des trois pays, regroupés au sein de l'AES, de se retirer de la Cédéao est intervenue le dimanche dernier.


 « Ce n'est pas de gaieté de cœur que de tourner le dos à une organisation, mais c'est à la suite d'une analyse profonde », a déclaré le capitaine Ibrahim Traoré


Selon lui, la Cédéao créée en 1975 pour fédérer les efforts de ses pays membres pour leur développement, ne répondait plus a leurs attentes. 


 

 « Depuis plus d'une décennie, les Républiques sœurs du Mali et du Niger sont en guerre contre le terrorisme. Au Burkina Faso, bientôt près d'une décennie, on est en guerre. Cette organisation (Cédéao) qui était censée créer l'entraide et la solidarité, nous n'avons jamais reçu d'aide venant de cette organisation. Aucun soldat, aucune logistique, aucune compassion », a-t-il déploré. 


« Si c'est un coup de colère, on l'aurait fait depuis longtemps. C'est une décision longuement réfléchie, nous avons pris le temps d'analyser la situation, de peser beaucoup de choses », a-t-il rassuré. 


« Nous quittons la Cédéao, mais nous restons panafricains. Un africain qui veut venir au Burkina Faso, il est le bienvenu chez lui », a rassuré le capitaine Ibrahim Traoré


 

Au cours de cet entretien, le Chef de l'État, sans détours, a abordé les questions liées aux relations entre le Burkina Faso et la Fédération de Russie, à la conduite de la Transition


Il a par ailleurs réaffirmé son engagement et sa détermination à intensifier la guerre contre le terrorisme afin de recouvrer l'intégralité du territoire national pour mieux implémenter des projets de développement endogènes au profit des vaillantes populations du Burkina Faso.


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina Faso : Après l'incident à la frontière, vers un retour des relations entre les deux Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du Di...
 
1186
Oui
20%  
 
4677
Non
78%  
 
144
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Retrait des pays membres de l'AES de la Cédéao, le Capitaine Ibrahim Traoré clarifie une décision "longuement réfléchie"
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter