Logo Koaci
 
 
 
Ghana: La police empêchée d'interroger le député Ken Agyapong
 
Le député Kennedy Agyapong Search Kennedy Agyapong

© koaci.com– Jeudi 31 Janvier 2019 – Le président de l’Assemblée nationale ghanéen, Professeur Mike Oquaye, aurait abrogé une demande de la police visant à interroger le député Kennedy Agyapong, celui qui en lien avec l’assassinat du journaliste d’investigation, Ahmed Hussein-Suale.

Selon la radio privée Starrfm à Accra, le président de l’Assemblée a demandé à la commission d’enquête du parlement d’interroger le député Agyapong à la suite d’une correspondance qui lui a été adressée par la police avec l’intention d’interroger l’élu. A en croire donc cette source, le président du parlement a rejeté la demande et proposé à la police de procéder à l'interrogatoire au parlement.

Suite à l’assassinat en question, le député Agyapong a été accusé d'avoir tué le journaliste d'investigation le 16 janvier dernier à Accra par des assaillants inconnus alors qu’il rentrait chez lui. Le député est mis en cause pour avoir dévoilé la véritable identité du journaliste Ahmed, membre de l’équipe PI de Tiger Eye, sur une télévision.

Jusqu’ici l’accusé rejette les accusations selon lesquelles il est responsable de la mort du journaliste Ahmed. Ce dernier est un collaborateur de Anas Aremeyaw Anas, un célèbre journaliste d’investigation au Ghana.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
6937 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 31/01/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login